MTFPRI : Annonce de la numérisation des dossiers des agents publics

La dématérialisation est un souci du département de la Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions. Il a profité de la Journée africaine de la fonction publique, ce lundi, pour annoncer la numérisation de tous les agents des travailleurs de la fonction publique.
Pour la célébration de la Journée africaine de la fonction publique, la direction nationale de la fonction publique et du personnel a organisé le 24 décembre 2018, une journée porte ouverte placée sous le signe de la numérisation des dossiers de l’ensemble des agents de l’Etat. C’était en présence de Mme Diarra Racky Talla, ministre du Travail, de la Fonction publique et des Relations avec les institutions, d’Amadou Fabé, directeur national de la fonction publique et du personnel et d’Amadou Konta, directeur des ressources humaines du MTFPRI.

La Journée africaine de l’administration et de la fonction publique offre une occasion pour magnifier le rôle de la fonction publique dans le processus de développement national. La journée porte ouverte visait à sensibiliser les agents de la fonction publique sur la qualité du service public qui constitue un réel vecteur de la gouvernance administrative et facteur majeur de développement économique et social.

Selon le directeur national de la fonction publique et du personnel, Amadou Fabé, les directions des ressources humaines (DRH) et la direction nationale de la fonction publique et du personnel (DNPP) ont des missions complémentaires. La DNFPP est chargée d’assurer les systèmes d’informations des directeurs des ressources humaines.

A cet effet, un comité de coordination sera bientôt créé avec pour mission de réfléchir sur tous les aspects de la collaboration entre les deux directions. M. Fabé a ajouté que les deux directions ont en commun un système d’application web chargé de la gestion des ressources humaines. Ce système a permis de maîtriser les effectifs et de situer géographiquement tous les agents fonctionnaires de l’Etat.

Ainsi, 40 011 agents immatriculés (27 666 hommes et 12 345 femmes) sont régis par la fonction publique et 15 003 contractuels selon les statistiques. L’application a permis également d’harmoniser la production des actes d’administration et de gestion.

“L’on pourra dire que notre fonction publique intègre une culture de prestation de service centrée sur le citoyen lorsque les trois conditions ci-après sont réunies : la disponibilité de l’offre de service et la facilité d’y accéder ; l’adaptation de l’offre de service aux besoins du citoyen ; le professionnalisme et le dévouement avec lesquels le service est offert. Tel est le défi qui se pose à nos administrations”, a déclaré Mme Diarra Raky Talla.

Elle a souligné que tous les fonctionnaires de l’Etat ont leurs dossiers numérisés grâce aux vastes contrôles physiques qui ont eu lieu il y a quelques mois. Cette journée porte ouverte a aussi conduit le ministre Talla et les directeurs à voir le nouveau serveur où tous les dossiers de tous les travailleurs sont logés et à visiter la toute nouvelle direction nationale des collectivités, désormais rattachée au département du Travail et de la Fonction publique.

Instituée en 1994 sous l’impulsion du Centre africain de la formation et de la recherche administrative pour le développement (Cafard), la Journée africaine de la fonction publique est un moment de réflexion introspective sur le rôle et la place de l’administration dans le processus de développement, un cadre qui rend hommage aux agents de la fonction publique qui consentent chaque jour des efforts pour promouvoir une administration publique performante.

Awa Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here