Tabital Pulaaku international : Les déplacés peuls du Mali crient au scandale

30

 Dans un vocal diffusé dans le groupe Whatsapp de Tabital Pulaaku international le 6 novembre 2018, la trésorière de l’organisation Peule affirme avoir reçu, entre autres, 1 725 Euros (un équivalent de 1 131 125 FCFA) en provenance de Tabital Pulaaku Europe au nom du président Mamadou Diallo. Problème: les déplacés qui broient du noir dans différents centres à travers le pays s’impatientent alors que les donations annoncées se font attendre.

En colère, comme beaucoup de ses camarades d’infortune des centres d’accueil Tabital, un déplacé pointe un doigt accusateur dur la trésorerie de Tabital Pulaaku International accusée d’inaction. Ces déplacés fuyant la violence militaire et les conflits intercommunautaire sont issus de la région de Mopti, particulièrement de la zone de Koro, et de certaines parties de la région de Ségou.

Selon plusieurs déplacés qui suivent de près l’évolution des dons faits en leurs noms, des millions de francs CFA collectés par Tabital Pulaaku international sont encore invisibles. «Dans le vocal du 6 novembre, la trésorière révèle qu’il y a eu aussi 6000 dollars, soit l’équivalent de 3 480 000 FCFA envoyés par Tabital Pulaaku Etats-Unis, 1000 dollars envoyés par le couple Ibrahim Bâ et Hafsatou Bâ, résidant aux Etats-Unis », rapporte un proche des déplacés ayant requis l’anonymat.

La même source de poursuivre en déclarant que les membres de Fulbè Africa ont donné 600 000 F CFA pour la cause des déplacés. «Galo Gouro du Sénégal a donné 100 000F CFA, un ministre sénégalais a donné 5 millions. Au total, Tapital Pulaaku a obtenu 11 791 125F CFA, et tout cet argent a été collecté à Dakar lors du congrès de Tabital Pulaaku International et est destiné aux déplacés peuls du centre du Mali», explique la source.

La plupart des déplacés dont un grand nombre de femmes et d’enfants est accueillie dans des centres situés à Sévaré, Bankass et Bamako (plus d’une centaine à Niamana et 200 à Faladiè). Il existe d’autres lieux d’accueil pour ces déplacés qui ont besoin d’une assistance rapide de la part de Tabital Pulaaku international.

Si les déplacés sont impatients, c’est que leur nombre augmente de plus en plus. «Mais il n’y a toujours pas de réaction de la puissante trésorière de Tabital international. Il avait pourtant été dit qu’au retour du professeur Issa Diallo du Burkina Faso le samedi 10 novembre, tous les membres du groupe de Tabital Pulaaku Wendere (international) sortiront pour débattre comment acheminer cet argent aux déplacés », rappelle notre interlocuteur.

En clair, il s’agissait pour les responsables de l’association peule d’acheter des habits, vivres et médicaments. La trésorière avait dit dans le vocal que l’argent ne serait plus donnés au CICR ni à la MINUSMA et qu’une commission allait être créée pour s’en occuper. «Les déplacés sont au courant de ce don et sont impatients de recevoir cet argent. Surtout que le nombre de déplacés augmente de jour en jour. Les déplacés lancent un cri de cœur », ajoute le déplacé.

Soumaila T. Diarra/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here