Préavis de grève de 72 h de l’UNTM : Les douze comités de la Sag-Syntade se désolidarisent

La réussite de la grève de 72 h de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) prévue les 9, 10 et 11 janvier 2019 est plus que menacée. Le bureau exécutif de la Section de l’administration générale du Syndicat national des travailleurs des administrations d’Etat (Sag-Syntade) a invité ses membres à ne pas suivre le mot d’ordre fixé par la centrale syndicale.

L’annonce de cette décision de boycott a été faite lors d’une rencontre entre la Sag-Syntade et le comité syndical de l’Agence nationale pour l’Emploi. Elle est l’émanation d’une assemblée générale extraordinaire organisée suite au dépôt de préavis de grève par l’UNTM. Cette attitude de la Sag-Syntade s’explique par le comportement de la centrale, qui fait preuve de négligence de la base dans sa prise de décision. “Réunie en assemblée générale extraordinaire en ce jour 27 décembre 2018, suite au dépôt d’un préavis de grève par l’UNTM sans consultation préalable de la base pour la prise en compte des doléances essentielles des travailleurs et considérant l’illégalité et l’illégitimité du camarade Yacouba Katilé à la tête du Syntade, la Sag-Syntade a décidé de ne pas suivre le mot d’ordre de grève du 9 au 11 janvier 2019 décrété par l’UNTM”, a indiqué le secrétaire général de la Sag-Syntade, Khêfing Kanté.

A la suite de cette dénonciation, M. Kanté a invité les militants des 12 comités de sa section à travers le pays d’aller travailler durant ces jours de grève de l’UNTM. Pis, il les appelle à ne plus participer aux activités de Yacouba Katilé qui, selon lui, n’est plus président du Syndicat national des travailleurs des administrations d’Etat (Syntade). Le bureau exécutif de la Sag-Syntade, contrairement à la décision de la centrale, a invité ses membres à participer à la conférence sociale que le gouvernement va organiser du 14 au 18 janvier 2019.

Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here