Dispositifs sécuritaires de fin d’année: Les autorités demandent la collaboration de la population

Les fins d’année sont des moments à haut risque dans notre capitale. C’est pourquoi la protection des personnes et de leurs biens est primordiale, selon les autorités. Mais ils estiment que cet objectif ne peut être atteint que si la population collabore avec les forces de l’ordre.

Les fêtes de Maouloud et de noël se sont déroulées sans incident majeur selon le directeur régional de la police. Les autorités sécuritaires souhaitent qu’il en soit de même pour la fête de fin d’année. C’est pourquoi plusieurs dispositifs ont été renforcés. Objectif selon le directeur régional de la police Siaka Bouran Sidibé : assurer la sécurité des populations et de leurs biens. « Nous avons pris des dispositions pour renforcer nos effectifs d’abord, le matériel et également un accent surtout sur les patrouilles sur les grandes artères ainsi que tous les axes routiers, les lieux publics et les check point », affirme-t-il. Le Commissaire divisionnaire rappelle que les « check-point dont beaucoup de gens se plaignent souvent ont pour but de fouiller les véhicules, identifier les occupants, éventuellement rechercher la drogue ou les armes à feu ».

Au niveau de l’Agence nationale pour la Sécurité routière ANASER, l’accent à été mis sur la sensibilisation. « En cette fin d’année, l’effectif des agents a doublé sinon triplé dans la circulation. Je pense que c’est une occasion pour les piétons d’utiliser ces agents pour assurer leur sécurité », a souligné Mamadou Sidiki Konaté directeur de l’Anaser qui déplore l’incivisme sur les voies. Il appelle les usagers à éviter l’excès de vitesse et respecter le code de la route. « Allons-y doucement ! Respectons les limitations de vitesse, parce que nos statistiques montrent que c’est l’eccès de vitesse qui constitue les premières causes d’accidents dans notre pays. L’excès de vitesses, les supports à 3 ou supports à 4 doivent être évités. Attachons les ceintures de sécurité dans les voitures, que ça soit le conducteur et les passagers. Ce n’est pas bon de boire de l’alcool ou prendre des stupéfiants pour ensuite conduire », a insisté M.Konaté

Les fêtes de fin d’année sont des moments de joie. Afin d’assurer notre protection et préserver nos vies, chacun doit être prudent.

Source: studiotamani.org

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here