Fin des travaux du 2è Congrès de l’ASMA-CFP : Des recommandations et une ambition de taille

0

Fusionner les partis ADEMA-PASJ, URD, RPM, ASMA-CFP, UDD pour constituer un seul grand mouvement politique. C’est le challenge que le nouveau bureau de l’Alliance pour la solidarité au Mali (ASMA-CFP) entend relever, sous la conduite de Soumeylou Boubèye Maïga qui a été reconduit à l’unanimité au poste de président pour un mandat de trois ans.

Dans son speech de clôture des assises, le président réélu a clairement affiché son ambition de rassembler les partis politiques au sein d’un seul front pour servir la patrie. L’ASMA-CFP accentuera, à cet effet, les actions déjà entamées avec d’autres partis pour accélérer la fusion. «Nous allons tout faire pour qu’avant la fin de ce mandat-là, que l’ADEMA-PASJ, l’URD, le RPM, l’ASMA, l’UDD puissent constituer un seul grand mouvement politique », a-t-il déclaré.

Certes, la tâche s’annonce ardue, mais Soumeylou Boubèye Maïga est optimiste «parce que nous nous sommes tous engagés pour la démocratie et l’engagement pour la démocratie, c’est d’abord l’engagement pour la patrie».

Ainsi, a-t-il engagé les cadres et les militants de l’ASMA-CFP à œuvrer au renforcement du parti et surtout au rassemblement de tous ceux qui veulent travailler pour que le pays retrouve sa stabilité.

«Il est important que chacun travaille, là où il est, à élargir le parti, à rassembler d’autres partis, d’autres citoyens», a insisté M. Maïga. Souhaitant la bienvenue aux nouveaux adhérents, il a exhorté tous les membres de la «famille ASMA» à travailler dans le respect et la considération dus à chaque Malien. Et d’annoncer que les différents bureaux mis en place tiendront, le samedi prochain, leur première réunion. « Si nous sommes rassemblés et confiants en nous-mêmes, nous aurons la paix et la stabilité que le pays recherche», a conclu Soumeylou Boubèye Maïga.

Le nouveau bureau exécutif compte 116 membres. Aussi, le congrès a procédé au renouvellement des instances dirigeantes des mouvements des femmes et des jeunes. Abdina Karembé et Mme Kane Makoro Sissoko ont été respectivement désignés président du bureau des jeunes et celui des femmes. Par ailleurs, les congressistes ont formulé des recommandations, portant notamment sur la création d’un organe de presse et d’une école du parti. Ils ont aussi recommandé une meilleure collecte des cotisations et des contributions financières, le renforcement des capacités de la jeunesse à travers des formations, le renforcement du mandat de la MINUSMA… Le congrès a également fait des motions de remerciements à l’adresse du président de la République et du Premier ministre pour les efforts multiformes consentis dans le cadre du développement et la stabilisation de notre pays.

Issa DEMBÉLÉ

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here