55ème session ordinaire de l’ALG : Le budget et les activités de 2018 passés au peigne fin

7

La présidente du Conseil des ministres de l’Autorité du  Développement Intégré des Etats du Liptako-Gourma, Mme Kané Aïchatou Boulama, a procédé à l’ouverture de la 55ème Session ordinaire de l’ALG. C’était en présence, du ministre des mines et du pétrole du Mali, Awa Bah, des experts des différents pays de l’ALG, à savoir, le Burkina, le Mali et le Niger, le 22 décembre dernier, à l’Hôtel de l’Amitié.

En prenant la parole, la présidente du Conseil des ministres a tout d’abord évoqué les défis sécuritaires qui affectent certaines zones du Liptako Gourma. Selon elle, l’on assiste à une démultiplication des foyers névralgiques d’insécurité à tel enseigne que des localités somme toute paisible sont devenus difficiles. Cette situation a touché la région de l’Est du Burkina Faso et des contrées nigériennes frontalières de cette région, d’où la mobilisation des trois pays et leurs partenaires techniques et financiers, a indiqué la présidente du Conseil des ministres du Liptako. Cependant, Mme la présidente dira que malgré cette situation d’insécurité, la dimension développement demeure la priorité de nos chefs d’Etats dans le cadre du G5 Sahel. C’est pourquoi, à l’occasion de la réunion de coordination des partenaires tenue le 06 Décembre 2018 à Nouakchott, plus de 2 milliards de FCFA ont été annoncés pour le financement du programme d’Investissement Prioritaire(PIP) dont les priorités sont la Gouvernance, la Sécurité, la Résilience et le développement humain ainsi que les infrastructures, a-t-elle fait savoir. Selon la présidente du Conseil des ministres, conformément aux indications des différents chefs d’Etats de l’organisation, cette session aura a examiné le rapport d’activités 2018 à mi-parcours ; le programme triennal d’investissements 2019-2021 ; de l’avant- projet du programme d’investissements 2019-2021 ; de l’avant-projet de programme d’activités annuel 2019 ; de l’avant-projet du budget de fonctionnement, d’équipement et d’investissement de l’année 2019 ; du projet du commissaire aux comptes sur l’exercice clos au 31 décembre 2017 ; un avant-projet de document d’orientation stratégiques ; une note technique sur la situation socio-économique de la région du Liptako-Gourma. Pour sa part, Mme la ministre des mines et du pétrole du Mali, a fait savoir l’engagement des plus hautes autorités du Mali pour cette organisation. Elle a rappelé également les difficultés auxquelles l’ALG a été confrontée. Il s’agit de la grande sécheresse de la décennie 1970-1980 qui a culminé en 1973 le différent programme d’ajustement structurel et maintenant, cette crise sécuritaire qui remet en cause la quiétude de nos populations et annihile tout effort de développement. Rappelant les efforts de nos différents chefs d’Etats, Mme Awa Bah, dira que cette organisation après cinq années d’existence a reçu 150 milliards d’investissements dans des domaines aussi variés que ceux de l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’énergie, les mines, le désenclavement etc. Selon elle, l’adoption de ces textes marquera un tournant décisif dans le processus de l’achèvement de la réforme de l’ALG. Le représentant des Nations Unies a laissé entendre l’engagement de cette institution à accompagner l’organisation du Liptako Gourma sur les questions d’emploi, de sécurité et la protection des populations vulnérables à cause de l’insécurité alimentaire. Il dira que les Nations Unies ont mis en place un système d’alerte précoce. Il a appelé les Etats à aller vers une approche positive. Pour lui, le troisième message est un message d’espoir. Ila invité à mettre en œuvre déjà les potentialités de ces zones dont la population attendra 16 millions d’habitants en 2022. Il a rappelé que  le PNUD a appuyé pour la mise en œuvre du plan Sahel, a mené les activités d’aides humanitaires et de soutien aux forces de sécurité. Il a indiqué qu’un projet de 3 milliards de dollars vient d’être signé en faveur du Burkina et du Mali pour la paix.

Fakara Faïnké.

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here