Attaque communautaire dans la Région de Mopti : Le gouvernement promet de punir les auteurs de ces crimes ignobles

3

Dans un communiqué daté du 1er janvier, signé par le ministre porte- parole du gouvernement, et dont nous avons reçu une copie, le gouvernement informe l’opinion nationale et internationale, d’une attaque ayant fait 37 morts dans le village Peulh de Koulogon, commune de Koulogon Habé, dans le cercle de Bankass (Région de Mopti). Selon les premiers témoignages, poursuit le communiqué, des hommes armés habillés en tenue de chasseurs traditionnels Dozo ont attaqué le village aux environs de 5 heures du matin ce mardi 1er janvier 2019. Outre les 37 morts enregistrés (tous des civils), le bilan fait état de plusieurs blessés et de nombreuses habitations incendiées, précise le texte.

Dès que le gouvernement a été informé de cette grave situation, il a ordonné le déploiement dans le village attaqué et ses environs d’un détachement des éléments des forces armées et de sécurité afin de sécuriser la zone. Des ratissages sont également en cours en vue de procéder éventuellement à l’arrestation des auteurs de ces crimes ignobles, qu’aucun antagonisme communautaire ne saurait justifier.

Le procureur de la République de Mopti, informe le communiqué, a été saisi aux fins de diligenter des enquêtes, soulignant que d’ores et déjà le gouvernement donne l’assurance de punir les auteurs de ces crimes avec toute la rigueur de la loi et appelle l’ensemble des communautés de la zone centre au calme. Une délégation mandatée par le gouvernement s’est rendue dans le village endeuillé pour présenter les condoléances des plus hautes autorités et de l’ensemble du peuple malien et apporter du réconfort aux blessés et sinistrés.

«Cette attaque survient au moment où les plus hautes autorités du Mali ont entrepris de créer les conditions d’un dialogue intercommunautaire fécond, dans le but d’instaurer durablement la cohésion et la paix dans cette région de notre pays», énonce le communiqué. Et de conclure:«le gouvernement réaffirme son engagement de poursuivre le processus du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion et le processus dialogue intercommunautaire. Le gouvernement présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés».

Massa SIDIBÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here