Mécontent de la décision du CONOR : Le ministre des Sports suspend le processus de démarrage du championnat 2018-2019

Pour éviter une autre crise au sein du football malien liée au choix du Comité de normalisation (CONOR) de la Femafoot, des clubs devant prendre part au championnat 2018-2019, le ministre des sports a pris ses responsabilités. Me Jean Claude Sidibé a ordonné les membres du comité de sursoir au processus de démarrage du championnat jusqu’à la mise en place d’un nouveau bureau fédéral.

 

Dans une lettre circulaire N°003/2018-2019/Femafoot, datant du 28 décembre 2018, adressée aux présidents des ligues régionales de football et du district de Bamako, le comité de normalisation a dévoilé la liste des 16 clubs devant prendre part au championnat national 2018-2019. A cet effet, les 16 clubs retenus par le CONOR : As Nianan de Koulikoro, Mamahira AC de Kita, CS-Dougouwolofila, AS Bakaridjan, AS Sabana, Avenir AC,  Stade Malien de Bamako, AS Réal, COB, Onze Créateurs, CSK, AS Police,  ASB, Djoliba Ac, ASOM, ASFAS.

Par contre, cette décision  relègue en 2ème division plusieurs clubs pourtant ayant obtenus leur montée en ligue 1 sur les gazons : l’US Bougouni, l’US Kita, le LCBA, l’AS Black Star, le Yeleen Olympique et l’AS Performance.

Du côté du comité, on explique que la décision est conforme à la sentence du TAS qui prévoit la tenue de  l’assemblée générale  sur la base du quorum 10 janvier 2015.

Dans le camp des clubs exclus par la décision du CONOR, on crie à une injustice. C’est dans ce cadre que ces clubs ont entamé des actions de mobilisations pour se faire entendre. Les récentes manifestations des populations de Bougouni sont des exemples de la colère des  supporters des clubs rétrogradés en division inférieure par le CONOR.

Les clubs concernés par la décision du comité ont demandé l’annulation pure et simple de ladite  décision controversée.

Face à  la montée inquiétante de la tension entre les acteurs du football malien, le ministre des Sports a décidé de prendre ses responsabilités pour éviter le pire à quelques mois de la CAN 2019. Dans une autre correspondance datant du 31 décembre 2018,  le comité annonce la suspension du processus de démarrage du championnat national Ligue 1 saison  2018-2019, sur instruction du ministre des Sports.

Dans un communiqué, le Ministère des Sports annonce que cette décision  est prise à la suite d’une rencontre avec les membres du comité. Selon le communiqué, le ministre craint des troubles  que pourraient engendrer l’organisation dudit championnat à un moment où la sécurité et la paix sociale sont affectées. Le championnat reviendra après la mise en place d’un nouveau bureau fédéral.

Affaire à suivre!

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here