Quand le premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga fait la promotion de la sursaturation et de la corruption

2

Dans la semaine du 1er janvier, une dizaine de camions ont vidé leurs chargements dans les magasins de l’office des produits agricoles du Mali, OPAM de Ségou. Ayant vu lesdits camions chargés tous et avec des plaques d’immatriculation étrangères, nous avons voulu comprendre. Les camions dont il s’agit ont l’immatriculation d’un pays de l’UEMOA. Des informations nous ont fait savoir que les camions remorques étaient chargés de céréales proposées à la consommation. Là, notre surprise fut grande de voir qu’à cette période, où le Mali est en plein dans les récoltes, qu’on puisse aller payer des céréales ailleurs, alors que nos agriculteurs proposent une partie de leurs récoltes, à la vente.

Toujours et selon notre source, le directeur national de l’OPAM, au lieu d’acheter des vibres, ici au Mali, a préféré aller vers l’étranger pour acheter les vibres et alimenter les magasins de l’OPAM. En se donnant à cet exercice, le directeur national, aurait surfacturé les différents prix. Non content de l’acte corruptif du directeur, le commissaire à la sécurité alimentaire, en son temps, Oumar Ibrahim Touré, voulait relever le directeur national de l’OPAM, Youssouf Maiga. Malheureusement le commissaire a été stoppé par le premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga. Le directeur national Maiga serait un des proches du premier ministre. Finalement, c’est le commissaire lui-même qui a été relevé, par le premier ministre.

Avec cet acte Soumeylou Boubeye Maiga apporte sa protection à la corruption et à la surfacturation au Mali. Aussi, le premier ministre privilégie l’importation sur la production locale. Comme pour dire que le premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga protège la médiocrité, il a nommé comme commissaire à la sécurité alimentaire, un grand corrupteur de chemin, qui a fait ses preuves à l’office du Niger, à travers l’achat de motos. Les preuves sont là, et on attend jusque Kassoum Denon soit présenté à un juge.

Comment comprendre que Soumeylou Boubeye Maiga qui veut prôner l’autorité de l’Etat tombe dans de telle erreur ? la nomination de Kassoum Denon est une honte pour tout pays sérieux. À la retraite, il y’a une année, Kassoum Denon est un spécialiste de corruption et de gabegie. Cette erreur du premier ministre doit être réparée pour la justice et l’impunité.

Source : Ségou Infos

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here