Situation sécuritaire du pays : Le CODEM tape du poing sur la table

1

Face à la recrudescence des violences dans le centre du pays, le Parti convergence pour le développement du Mali (CODEM) interpelle le gouvernement à assumer son rôle régalien de protection de l’ensemble des populations et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national.

La violence intercommunautaire a pris une tournure inquiétante dans le centre du pays. Des villages et hameaux entiers sont brulés et des civils massivement assassinés par des assaillants non identifiés. Face à cette évolution négative de la situation, le  Parti convergence pour le développement du Mali (CODEM) présidé par Housseïni Amion Guindo vient de hausser le ton.

Dans un communiqué, le parti annonce avoir  appris avec stupéfaction l’attaque du 1er janvier 2019 contre le village de Kounlogo dans le cercle de Bankass ayant occasionné des dizaines de morts  et plusieurs blessés.  Selon le communiqué, cette énième attaque s’ajoute à une série macabre du même genre perpétré dans plusieurs localités du territoire national.

Le parti de la quenouille  condamne avec la dernière rigueur  ces événements tragiques liés à une insécurité chronique sur la majeure partie du territoire national.

Face à la gravité de la situation, le parti  invite la population à éviter tout amalgame préjudiciable à la cohésion sociale avant d’interpeler le gouvernement à assumer son rôle régalien de protection de l’ensemble des populations et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here