Consulat bloqué à Paris pour faire libérer des prisonniers enfermés au Mali

Après 14 jours de fermeture, le consulat malien a rouvert ce vendredi malgré la colère d’une partie de la communauté malienne de France après des emprisonnements au Mali.

Il est 10 heures vendredi 4 janvier. Après deux semaines de blocage, les grilles du consulat malien de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) s’ouvrent sous la protection d’une vingtaine de CRS.

Une dizaine de personnes, dossiers administratifs à la main s’engouffrent dans le bâtiment, soulagés. Ils viennent chercher des visas ou des papiers d’identité et n’avaient pas accès à l’administration de leur pays depuis le 21 décembre. Depuis cette date en effet, quelque 300 personnes se relaient chaque jour devant ces portes de six à dix-huit heures, bloquant tout accès.

La raison de cette manifestation se trouve à 6 000 kilomètres. Depuis le 19 décembre 2018, 86 personnes sont détenues au Mali, arrêtées à Konisga, un village de la région de Kayes. A cette date, en effet « la gendarmerie est entrée dans les maisons, en a sorti les habitants menacés par des tirs de lacrymogènes », racontent plusieurs membres de la diaspora, sur le parvis de Bagnolet. Ces Maliens de Paris et d’Ile de France veulent donc protester contre ces arrestations qu’ils estiment arbitraires.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here