Le Mali menace de mettre fin à toute alliance militaire avec le Canada

117

Le gouvernement malien aurait menacé de mettre fin à toute alliance militaire avec le Canada s’il ne répondait pas positivement à sa demande d’expulser tous les soldats maliens qu’il a envoyé en formation dans ce pays. Selon nos sources, il s’agirait de 200 militaires qu’il aurait envoyés au Canada pour un stage depuis le mois de novembre, et qui une fois arrivée ont choisi de prendre la poudre d’escampette histoire de s’installer en Europe au mépris de leur formation militaire.

Ce n’est pas la première fois que des soldats africains, notamment d’Afrique subsaharienne, ont disparu de leur mission d’entraînement dans un autre pays. Mais, le cas des 200 commandos maliens issus de la garde présidentielle qui ont disparu des radars quelques semaines à peine après leur arrivée à Toronto au canada, inquiète le gouvernement du Mali. Selon nos sources, pas même un seul membre des forces armées envoyées en formation ne se trouve encore sur le terrain.

« 80 des 200 soldats qui ont été envoyés en mission de formation ont déjà demandé l’asile politique dans le pays, affirmant que leur pays est en guerre et qu’ils sont à l’avant-garde de la lutte contre le terrorisme », informe apr.

Une nouvelle qui n’enchante point l’Etat malien et qui pourrait être la source d’un bras de fer entre le Canada et le Mali : « Le gouvernement malien aurait menacé de mettre fin à toute alliance militaire avec le Canada si elle ne répondait pas positivement à sa demande d’expulser tous ses soldats dans son pays pour faire face aux conséquences de leurs actions »,informe apr.

Pour l’heure, le gouvernement du Canada n’a encore fait aucune observation concernant l’octroi de l’asile aux 80 soldats maliens qui en ont demandé.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here