Mali : les dozos tuent au centre comme au sud

4

Dabali, le 26 décembre 2018. Oumar Kané, mécanicien et Mamourou Sidibé fournir d’électricité sont arrêtés par les chasseurs ou dozos « organisés pour la sécurité du village ». Les mains attachées par derrière, ils seront tués à coups de pierres le lendemain. Présente dans le village au moment du crime, Ténin Samaké, épouse de Oumar Kané, témoigne ce qu’elle sait de l’assassinat de son mari et son ami.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here