CNID FASO YIRIWA TON : Le député Mamadou N’Fa Simpara claque la porte

Le Congrès national d’initiative démocratique (Cnid Faso Yiriwa Ton) de Me Mountaga Tall perd un élu national et une dizaine de conseillers communaux. Sitôt, ils ont rejoint l’Alliance pour la paix et la démocratie (ADP-Maliba).

L’ADP-Maliba se renforce. Un élu national s’est inscrit hier, à l’Assemblée nationale dans leur groupe parlementaire. Il s’agit de l’honorable Mamadou N’Fa Simpara. Le député élu dans la circonscription électorale de Banamba sur la liste de l’alliance Cnid Faso Yiriwa Ton/ URD et plusieurs conseillers communaux ont quitté le parti du soleil levant.

Les démissionnaires justifient l’acte par le fait qu’ils épousent les idéaux des sociaux-démocrates. “C’est par conviction, les idéaux et l’engagement pour le Mali de l’ADP que nous avions rejoint ce jeune parti”, explique Mamadou N’Fa Simpara. Pour lui, ils rejoignent l’ADP parce que c’est un parti de conviction, qui ne travaille que pour le Mali.

Selon le secrétaire général de l’Alliance pour la paix et la démocratie, Sory Ibrahim Traoré, l’acte posé par les ex militants du Cnid Faso Yiriwa Ton est à saluer. Puisqu’il est rare dans les annales politiques de notre pays surtout en ces temps de voir les gens agir par conviction. “Le changement ne peut venir que par la volonté des uns et des autres. Alors, la construction du Mali nous incombe tous”, explique le secrétaire général de l’Alliance pour la paix et la démocratie. Cette construction, estime-t-il, ne saurait se faire que dans l’entente, la cordialité et la vérité.

Cette démission sera certainement un coup dur au parti de Me Mountaga Tall, le Congrès national d’initiative démocratique (Cnid Faso Yiriwa Ton), surtout à la veille du renouvellement du mandat des députés qui arrive normalement à terme au mois de juin prochain.

Bréhima Sogoba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here