États-Unis : Guerre d’une forte taxation déclenchée contre les riches par la jeune élue au congrès

Dans une publication datant du 6 janvier courant, la jeune démocrate élue au sein du Congrès américain, Alexandria Ocasio-Cortez, a fait une entrée politique extraordinaire en déclarant la guerre contre la pauvreté et en proposant de taxer fortement les citoyens américains qui sont les plus riches.

Dans une déclaration ayant fait énormément d’échos aux États-Unis, la jeune démocrate expose son constat : « Plus vous grimpez vers le haut de l’échelle, plus vous devez contribuer ». Partant de cette déclaration, elle déclare une guerre ouverte contre la pauvreté.

Cette jeune démocrate élue au congrès américain et âgée de 29 ans a pu faire honneur à sa promesse par cette revendication faite avec un ton libre et direct en sa qualité d’élue de la nouvelle chambre des représentants. En effet, c’est dans l’optique de financer un plan environnemental que la jeune Alexandria soutient avec d’autres élus et qui a uniquement pour but de réduire les émissions carbone à zéro d’ici 2030 et qui est surnommé « AOC » qu’elle a ainsi lancé l’idée d’une forte taxation touchant aux plus riches citoyens à hauteur de 60 ou 70%.Outre, faisant l’éloge du système de taxation progressive des années 60,la jeune élue a également expliqué que : « Votre taux d’imposition, disons, entre zéro et 75 000 dollars peut être de 10% ou de 15% ». Elle poursuit en ajoutant : « Mais quand vous arrivez dans les sommet, à partir de 10 millions de dollars, parfois vous voyez des taux d’imposition à 60 ou 70% ».Or, martèle-t-elle, le taux maximal d’imposition aux États-Unis depuis la réforme fiscale de Donald Trump est de 37% contrairement aux 39,6%.

Par l’analyse de cette proposition, un expert  révèle que si les 16 000 Américains gagnant plus de 10 millions de dollars étaient taxés à 70% sur leur revenu au-dessus de cette limite, le gouvernement américain récolterait 72 milliards de dollars par an. Mais, annonce-t-il, en cas d’application de cette donne, les riches trouveront d’autres moyens de contourner ce nouvel impôt.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here