Village de Dabali : Deux hommes tués par de présumés chasseurs

4

Oumarou Kané dit Bamoye et Mamadi Sidibé dit Mamourou ont été tués, le jeudi 27 décembre 2018 dans une zone d’orpaillage à Dabali, localité située à environ 15 km de Kangaba. Selon des témoins, ces meurtres sont survenus suite à l’arrestation des deux hommes par de présumés chasseurs.

Arrêtés puis ligotés par des présumés chasseurs, dans la nuit du mercredi 26 décembre 2018, dans le village de Dabali, les corps de Oumarou Kané et Mamadi Sidibé ont été retrouvés sans vie, le jeudi 27 décembre 2018. Selon l’épouse d’Oumarou Kané, Ténin Samaké, que nous avons rencontrée, Mamadi Sidibé s’était rendu à Dabali pour s’enquérir du fonctionnement de son groupe électrogène dont son mari assurait la gestion.

C’est ainsi que dans la nuit du mercredi, les deux hommes qui se trouvaient ensemble dans le garage d’Oumarou Kané auraient été arrêtés par des chasseurs présumés sous prétexte que Mamadi Sidibé préparait une attaque contre le village de Dabali, une zone d’orpaillage située à environ 15 km de Kangaba.

Toujours selon le témoignage de Ténin Samaké, malgré l’intervention de plusieurs personnes, les deux hommes n’ont pas été libérés. Le jeudi matin, Oumarou Kané et Mamadi Sidibé ont été retrouvés morts. Dans la journée du jeudi 27 décembre 2018, les deux corps ont été amenés à Kangaba par des gendarmes envoyés sur le lieu du crime.

Joint au téléphone, le commandant de brigade (CB) de la gendarmerie de Kangaba, Demba Tounkara, a confirmé la mort d’Oumarou Kané et de Mamadi Sidibé, et a affirmé avoir auditionné tous les présumés coupables et remis le dossier au juge de Kangaba. “L’affaire est entre les mains de la justice, nous avons fait notre travail. Nous n’avons pas le droit de commenter une affaire qui est pendante devant la justice”, a déclaré le commandant de la Brigade territoriale de gendarmerie de Kangaba.

Abdrahamane Diamouténé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here