Grève de l’UNTM : les services paralysés

4

Une grève de 72 heures de l'Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) a débuté ce mercredi 9 janvier 2019. Le mouvement devrait se poursuivre jusqu'au 11 janvier prochain. Pour ce premier jour, la grève est suivie sur l’ensemble du territoire par tous les services, excepté ceux qui sont affiliés à la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM) et d'autres organisations syndicales comme celle de l'eau et de l'électricité, SUTEELEC.

Cette grève de l'Union nationale des travailleurs du Mali intervient après l'échec des négociations entre le gouvernement et les syndicats. Selon le secrétaire général adjoint de l'UNTM, Issa Sanogo, sur 12 points de revendications, seulement 2 ont été discutés après deux jours de négociations. C'est pour ces raisons qu'ils ont mis fin aux discussions, a-t-il déclaré.
Cette décision est mal perçue par le gouvernement. Selon lui, « c'est une violation des règles de négociations ». Toutefois il exige le service minimum.
A cet effet, les services d'Etat, les établissements financiers dont les banques et les caisses, les écoles publiques et même des transports publics sont restés fermés.
Par ailleurs, dans certains services où l'on constate un bicéphalisme, comme la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS), la grève de l'UNTM n'a pas été totalement observée.
Dans son cahier de doléances, l’Union nationale des travailleurs du Mali invite le gouvernement à relancer le chemin de fer Dakar-Bamako, l’extension de la prime de zone à des nouvelles zones à risque, l’adoption d’une politique de recrutement massif des jeunes.
Quelques heures, après le démarrage de cette grève de trois jours, les conséquences sont déjà visibles sur les usagers. À l'hôpital Gabriel Touré, les blocs de consultation sont fermés et certains patients se trouvent dans l'obligation de se rabattre sur les cliniques privées. Au niveau des administrations financières, les lieux aussi déserts. La population « déçue », espère une solution dans un bref délai entre le gouvernement et les syndicats.
Écoutons ce micro trottoir réalisé à Bamako :

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here