Éviter la grève d’une semaine à tout prix : Le Premier Ministre entre dans les négociations avec l’UNTM

Le Bureau Exécutif de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), lors de sa réunion d’hier, lundi 14 janvier 2019, à la Bourse du Travail de Bamako-Coura, a réaffirmé son intention de déposer un autre préavis de grève d’une semaine sur la table du Gouvernement. Pour ce faire, le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga s’est, enfin, résolu de rencontrer le syndicat demain, mercredi 16 janvier 2019. Une rencontre à l’issue de laquelle il sera décidé s’il faut annuler ou maintenir ce projet de préavis de grève.

Selon l’adage universel, le chat échaudé craint l’eau froide. Après ces trois derniers jours de grève des travailleurs du Mali, le Gouvernement se voit dans la contrainte d’engager un vrai dialogue avec les Syndicalistes afin d’éviter tout autre préavis de grève pouvant devenir inévitable encore. C’est le moins qu’on puisse dire à propos de l’entrée de Soumeylou Boubèye Maïga dans les négociations avec l’UNTM. Elle intervient après l’échec de toutes les tentatives de boycott et de sabotages orchestré par le Pouvoir exécutif à travers sa main coupable face à la détermination du Syndicat devenu de plus en plus pressant sur le front social.

En effet, dans notre parution d’hier, lundi 14 janvier 2019, nous annoncions qu’un autre préavis de grève d’une semaine était en gestation. Elle devrait être adoptée par l’Assemblée Générale du Bureau Exécutif de l’UNTM tenue hier à la Bourse du Travail.

Cependant, cette fois-ci, l’information n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Car, pris par la panique et contraint à mener désormais jeu franc, le Premier Ministre a décidé d’intervenir.

Selon nos sources, il aurait souhaité rencontrer l’UNTM, dès demain, mercredi 16 janvier 2019, pour parer à toute autre éventualité qui risquerait de l’emporter avec toute son équipe.

En en attendant, l’on retiendra que lors de sa réunion d’hier, le Bureau Exécutif de l’UNTM a remercié tous les syndicats nationaux, les militantes et militants pour l’observation du mot d’ordre de grève.

Par ailleurs, toujours, à en croire nos informateurs, l’Assemblée Générale a informé que le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga a souhaité rencontrer l’UNTM demain mercredi 16 janvier 2019. « Au cas où il n’y a toujours pas une suite favorable, l’Union Nationale des Travailleurs du Mali déposera un autre préavis de grève pour une semaine. Si le Premier Ministre n’arrive pas à convaincre, nous allons mettre en exécution notre décision de dépôt de préavis de grève », nous a tenus au courant notre source proche de l’UNTM. L’opinion publique sera informée officiellement à travers une conférence de presse d’ici qui aura lieu d’ici à la fin de cette semaine.

Ainsi, les hommes des médias auront des informations plus détaillées sur ce qui ressort de la rencontre avec le PM, le compte-rendu de la grève des 72 heures et des dispositions envisagées éventuellement par l’UNTM dont le seul but est d’œuvrer inlassablement à l’amélioration et à la préservation des contions de travail et de vie des Travailleurs du Mali. Nous y reviendrons !

Oumar Diakité : LE COMBAT

WordPress:

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here