Futures élections: le PRVM Fasoko affûte ses armes

En vue d’affronter les prochaines élections, le Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM Fasoko) a initié une série de formations à l’intention de ses militants. Après les jeunes, le samedi 12 janvier, des femmes des 6 communes du district de Bamako et de Kati ont suivi une formation sur la gestion du Parti au niveau local.

La cérémonie de clôture était présidée, au siège du Parti, à la Cité UNICEF de Niamakoro, par le président du Parti, Mamadou Oumar SIDIBE, en présence de certains cadres.

Cette formation était placée sous la présidence du président du Comité de pilotage, Ousmane SANGARE.

Dans son intervention, M. SANGARE a expliqué que le Comité de pilotage a pour mandat de mettre en place les bureaux des jeunes et des femmes sur toute l’étendue du territoire national. Selon lui, les jeunes et les femmes qui ont suivi ces formations seront chargés de former les militants et militantes dans leurs communes respectives.

A la suite du président du Comité de pilotage, Rokia CAMARA et Fatoumata BERTHE, ont fait des témoignages sur les nouvelles connaissances reçues au cours de cette formation. Elles ont apprécié la grande mobilisation des femmes et leur détermination à suivre la formation avec assiduité.

« Nous avons été largement formées sur le Parti PRVM Fasoko et ses visions ; sur le leadership, sur la manière de diriger une réunion, de monter un projet…», ont apprécié les participantes.

Elles ont plaidé auprès de la Direction du Parti pour la pérennisation des formations, afin que les militants du PRVM Fasoko soient des politiciens confirmés.

A son tour, le Président du Parti, Mamadou Oumar SIDIBE, a souligné que ces formations sont organisées en prélude au Congrès. Il a appelé les bénéficiaires à s’employer pour faire la restitution de la formation auprès des militants à la base.

Le Président SIDIBE a rassuré que la formation des militants qui est un devoir des Partis politiques occupera une bonne place dans les activités du PRVM Fasoko. Il s’est dit convaincu que les résultats de ces formations se feront sentir au sortir des prochaines élections.

PAR MODIBO KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here