Cristiano Ronaldo offre la Supercoupe d’Italie à la Juventus face à l’AC Milan

24

La Juventus a remporté la Supercoupe d’Italie en prenant le dessus sur l’AC Milan (1-0). Le seul but de la rencontre a été inscrit par Cristiano Ronaldo.

Vingt-deux points séparent la Juventus (1re) et l’AC Milan (5e) en Championnat à la mi-saison. La rencontre était donc déséquilibrée sur le papier mais moins sur le terrain malgré deux absences majeures pour les rossoneri : Suso, suspendu, et Gonzalo Higuain, sur le banc car fiévreux et surtout en instance de transfert. Le Milan effectuait un début de match entreprenant et marqué par deux envahissements pacifiques de spectateurs d’un Stade Roi-Abdallah de Jeddah (Arabie Saoudite) à guichets fermés. Or, Douglas Costa, titularisé à la place d’un Mario Mandzukic indisponible, allumait la première mèche d’un bel enroulé du gauche frôlant le poteau de Gigio Donnarumma (3e).

La Juve obtenait d’autres opportunités via une frappe de Joao Cancelo (16e), un 3 contre 2 très mal négocié (30e) et un ciseau acrobatique de Cristiano Ronaldo dont le rebond pouvait surprendre le portier. Toutefois, la seule tentative cadrée du premier round était à mettre à l’actif du Milan avec une frappe trop écrasée d’Hakan Calhanoglu (45e), l’action milanaise la plus dangereuse avec la sortie loupée de Wijciech Szczesny sur corner mais pas exploité par Tiémoué Bakayoko (24e).

En début de deuxième période, les Lombards se rapprochaient un peu plus de l’ouverture du score, Patrick Cutrone heurtant la transversale d’une frappe soudaine du gauche. Il s’agissait du tournant du match puisque Cristiano décidait de prendre les choses en main, d’abord côté droit en fixant Davide Calabria et décochant une frappe puissante repoussée par Donnarumma (53e), puis, côté gauche, en ouvrant le score (61e). Une action initiée par Blaise Matuidi. Le Français, sans solutions, repassait intelligemment par Miralem Pjanic qui, aux 25 mètres et plein axe, brossait un ballon sur la tête du Portugais à la limite du hors-jeu.

Rino Gattuso passait en 4-2-4 avec les entrées de Fabio Borini et Higuain, mais Franck Kessié ruinait ses plans en écopant d’un rouge (74e) via le VAR pour une intervention trop appuyée sur Emre Can. La Juve l’emportait sans forcer et décrochait son adversaire du soir au palmarès de la Supercoupe d’Italie (8 à 7).

Auteur: lequipe.fr – 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here