Deuxième édition du tournoi de sport pour les régions du nord: Les organisateurs rencontrent la presse

Placé sous la haute présidence du Prémier ministre du Mali, Soumeylou Boubeye Maïga avec comme thème « Restaurer la confiance entre les jeunes du nord du Mali par le sport », le tournoi des régions du nord du Mali contribue au parachevement de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconsilaition au Mali issus du processus d’Alger.

Selon le président de la Commission d’organisation, Conseiller technique et chargé de la coopération et des relations internationales au ministère des Sports, Diakaridia Diakité, l’organisation du tournoi de sports vise à contribuer au renforcement de l’unité nationale et à la consolidation de la paix en vue du developpement des régions du nord. « Dans sa déclaration de politique générale du 13 juin 2017, le premier ministre a-t-il demandé de « parachever la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger »

Cette forte attente pourrait se concretiser par des regroupements des jeunes autour des activités sportives permettant ainsi de retrouver leurs repères.

Le tournoi de sport pour les régions du nord se dispute dans les catégories jeunes ddes moins de 17 ans dans les disciplines come le football, basket-ball, et l’athlétisme sans oublier la discipline traditionnelle populaire dans chacune des régions s’inscrit dans cette dynamique. « assister à motiver la population de son rôle dans la societé. Avoir des conflits c’est normal mais il faut l’a gerer sans violence », estime la coordinatrice des affaires humanitaires (OCHA) au Mali, Mme Ute Kollies

La conferece de presse du mercredi 16 janvier au ministère des Sports, était animée par le président de la Commission nationale d’organisation, Diakaridia Diakité.

Il avait à ses côtés les membres dont le vice-président Danson Daou, le président de la sous commission des finances, Djibril Sidibé et le président de la sous-commission Communication, Demba Coulibaly.

On notait également la présence de la directrice du bureau de la coordination des affaires humanitaires du sytème des Nations-Unies (OCHA), de la présidente de l’association Irganda,

l’association des ressortissants du nord,

« Tel que nous le vivons et constaté le sport depasse les frontières, obéit a des regles comme esprit d’équipe, la tolerance, fort de ce constat les nations ont besoin de ses valeurs pour cultiver la paix, la reconciliation, comme dans la politique du PM, dans l’accord de paix issu du processus d’Alger il est ressorti l’organisation d’un tournoi de sport

Le tournoi prévu à Mopti du 27 mars au 3 avril 2019, sera un espace de brassage culturel, de convivialité, de la promotion de la patrie, et de la cohésion sociale, verra la particpation de 100 jeunes de chacune des régions. Ils s’agit de Kidal, Menaka, Tombouctou, Taoudenit, Gao et Mopti.

« Nous remercions le gouverneur de Mopti qui a accuilli à bras ouvert pour seconde fois le tournoi, et la commission locale sera bientôt mis en place

Pas de commentaire sur le coût financier de l’organisation : « le gouvernement est souverain et a programmé. J’ose espérer qu’il mettra tout pour la bonne organisation du tournoi », souligne le président de la Commission d’organisation.

« La première édition était expérimentale avec plus de 700 jeunes. On se focalise sur les rapports de donnés du ministère du tourisme, de la culture, de la jeunesse etc

« donc cette seconde édition est celle de perfectionnement puis d’excellence pour la 3è édition » dit Diakaridia Diakité.

Pour le choix encore de la Vénise malienne « Parceque Mopti est du Centre du Mali. C’est une activité gouvernementale qui s’inscrit dans le programme et il ya eu une concertation , nous avons saisi le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile pour des orientations. Lors de la prémière édition Gao était choisi mais face à l’insécurité gradissante, Mopti a été choisi Si Mopti a été choisi encore parceque c’est le Centre et le Carrefour entre le nord et le sud du Mali.

Dans trois voire quatre ans, nous irons à Kidal avec un tournoi du Mali mais tout dependra du plan securitaire.

Cette année, les dispositions sont prises pour la sécurité avec les ministères concernés

Les trois disciplines ont été choisi compte tenu d’un rapport de la Direction nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP) et ce sont les disciplines qui drainent du monde, qui mobilise et elles ont réalisé des performances lors de la saison écoulée

« La situation ne nous permet pas d’organiser et de rassembler les jeunes à Kidal nous avons choisi alors pour la 2è fois Mopti et cela compte tenu des recommandations du gouverneur, la disponibilité des autorités »

En marge du tournoi, des pannels et autres conferences sur le vivre ensemble et la cohésion sociale sont prevus pour inculquer la culture de la paix. Les sites retenus : Sevaré et Mopti avec des compétitions simultanées

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here