Malistarup : Les jeunes talents à l’honneur

Le Camp de l’Economie numérique est un concours destiné aux jeunes startups maliens évoluant dans le domaine du numérique et qui se veut un programme de promotion de l’entrepreneuriat jeunes.

La cérémonie de lancement de la première édition était présidée par le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, le jeudi dernier à l’hôtel Sheraton. Le directeur national de l’économie numérique, Hamidou Togo, le président de l’Association des sociétés informatiques du Mali (ASIM), Mohamed Diawara et une foule d’invités ont assisté à cette rencontre.

Ce concours est destiné aux startups maliennes évoluant dans le domaine du numérique et qui se veut un programme de promotion de l’entrepreneuriat jeunes. Il s’agit donc de susciter l’esprit de créativité et d’innovation, en vue d’émettre des idées nouvelles et porteuses.

Au total 30 meilleures startups ont été sélectionnées sur les 178 candidatures reçues, par des experts pour participer à cette première édition du Camp numérique. Les projets présentés au cours de la cérémonie portent sur une multitude de domaines…

Les candidats seront évalués et les 3 meilleurs seront retenus par un jury composé de spécialistes des secteurs public et privé et présidé par le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Dr Cheick Oumar Maïga. Ainsi, les gagnants bénéficieront d’une étape d’immersion aux Etats-Unis (Silicon Valley).

Au cours de ce voyage, les lauréats auront l’opportunité de se d’échanger avec les grands géants dans le domaine de l’économie numérique (Google, Amazon, Facebook, Apple…).

Aussi, ils (les gagnants) apprendront les bonnes pratiques au niveau de la Silicon Valley avec laquelle le ministre Arouna Modibo Touré a initié, depuis un an, un cadre de partenariat fécond et dynamique.

Les 27 autres participants bénéficieront d’un programme d’incubation ici au Mali, a promis le ministre de l’Economie numérique et de la Communication.

Le président de l’Association des Sociétés informatiques du Mali, Mohamed Diawara, estime que cette révolution numérique est une opportunité d’accompagnement. « La numérique demande de faire une certaine exigence, poussant les jeunes vers des initiatives d’une autre créativité », explique-t-il. Avant d’ajouter : « le projet s’inscrit dans le cadre d’un Mali numérique. Ce camp numérique est un bataillon avec des commandants et des troupes ».

Le ministre Arouna Modibo Touré a déclaré que l’entrepreneuriat numérique au Mali, est un moteur de croissance, un vecteur de création d’emplois et de richesses, raison pour laquelle on se focalise sur ce secteur pour attaquer les défis du moment. «L’opportunité de ce projet est de montrer les talents des jeunes participants afin de magnifier le pays… Pour certains ce n’était pas réalisable. Mais nous, nous avons su qu’on pourrait le réaliser rien que pour notre jeunesse», a-t-il déclaré.

Ce concours est une véritable opportunité de faire connaître les jeunes dans le domaine de l’économie numérique et de leur donner la possibilité de réaliser leurs rêves…

Mohamed Sylla

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here