Nouveau préavis de grève ; L’UNTM monte d’un cran

Après une première grève de 3 jours, L’union nationale des travailleurs du Mali (Untm) vient de déposer un second préavis de grevé de 5 jours (du 11 au 15 février prochains). A la bourse du travail, la centrale syndicale affiche sa détermination à tout mettre en œuvre pour faire aboutir ses revendications.

En effet, après la grève du 9 au 11 janvier derniers, un mouvement qui a été largement observé sur l’ensemble du territoire national, la centrale syndicale décide d’aller à nouveau en grève de 120 heures du lundi 11 au vendredi 15 février 2019 si ses doléances ne sont pas satisfaites .Un préavis a été déposé, dans ce sens, sur la table du gouvernement., selon une note signée du secrétaire général du syndicat, Yacouba Katilé.

Voici les revendications de la centrale syndicale:

l’octroi d’une nouvelle grille indiciaire dans la fonction publique

l’amélioration des grilles salariales appliquées dans le secteur privé conformément aux pourcentages obtenus dans la nouvelle grille des fonctionnaires ;

l’établissement de l’égalité des âges de départ à la retraite dans la fonction publique, et le secteur privé, ce à partir de janvier 2018 ;

la cherté de la vie ; assistance à la société malienne de transmission et de diffusion (SMTD-SA)

la violation de la liberté syndicale dans les deux (2) secteurs (public et privé) ;

l’établissement de passerelles fonction publique-collectivités vice-versa ;

l’adoption d’une politique véritable assurant la garantie des emplois, notamment lors des recrutements par les Bureaux de placement d’une part, et d’autre part par la protection des productions de nos unités industrielles ;

la relance du chemin de fer ; extension de la prime de zone à des nouvelles zones à risque ; adoption d’une politique de recrutement massif des jeunes

l’extinction du Protocole d’Accord de 2014: droits des compressés, droits des partants volontaires, droits des syndicalistes lésés, Intégration des contractuels dans la fonction publique, relecture des Conventions Collectives, relecture des Conventions minières, UMPP,

la transposition de la valeur indiciaire de 2014 en termes de pourcentage d’augmentation de salaire dans le secteur privé, pour ceux qui n’en ont pas encore bénéficié.

Le nouveau préavis de grève de l’UNTM intervient malgré la rencontre entre le ministre Soumeylou Boubeye MAIGA et les responsables du syndicat le mercredi 16 janvier 2019. Les syndicalistes estiment qu’un cadre formel de dialogue n’existe pas pour le moment pour engager un dialogue sérieux.

Selon le secrétaire général de l’UNTM, Yacouba Katilé, par ce nouveau préavis de grève, la centrale syndicale veut à contraindre le gouvernement à trouver des solutions aux nombreux problèmes qui assombrissent le quotidien des travailleurs maliens. Et L’UNTM se refuse à cautionner l’injustice sociale, l’inégalité de chance et de traitement …

Mémé Sanogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here