Pour l’Italie, la France « appauvrit l’Afrique »

L’ambassadrice d’Italie à Paris, Teresa Castaldo, a été convoquée lundi au Quai d’Orsay après les propos tenus par le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio, qui a accusé la France d’ « appauvrir » l’Afrique, a-t-on appris de source diplomatique française.

La diplomate italienne a été convoquée par le directeur de cabinet de la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, après les « propos inacceptables tenus ces derniers jours par les autorités italiennes », a-t-on précisé.

La France coupable de colonialisme
Luigi di Maio, chef politique du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) qui gouverne l’Italie avec le parti d’extrême droite La Ligue, s’en est une nouvelle fois pris à la France samedi en estimant que les autorités françaises « appauvrissaient » l’Afrique et devraient pour cela être sanctionnées par l’Union européenne.

« Si aujourd’hui nous avons des gens qui quittent l’Afrique, c’est parce que certains pays européens, la France en particulier, n’ont jamais cessé de coloniser l’Afrique », a-t-il dit lors d’un déplacement dans les Abruzzes.

« Il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies et avec cette monnaie elle finance la dette publique française », a-t-il ajouté.

Depuis l’arrivée au pouvoir de la coalition Ligue-M5S en Italie en 2018, les relations entre Paris et Rome se sont crispées notamment autour des questions migratoires et plus récemment autour de la crise des « Gilets jaunes ».

Début janvier, Luigi Di Maio a appelé les manifestants qui protestent depuis le 17 novembre en France à « ne rien lâcher ». Il a été rejoint en ce sens par le ministre de l’Intérieur et chef de file de La Ligue Matteo Salvini qui a apporté son soutien aux « Gilets jaunes ».

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here