Sensibilisation des populations sur la citoyenneté et le civisme : L’étude du département de la construction citoyenne validée

Le Ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, porte parole du gouvernement, Amadou Koita, a présidé le vendredi 18 janvier 2019, au Centre de Perfectionnement et de Reconversion (CPR) de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), aux travaux de l’atelier de validation du rapport  de l’étude sur le niveau d’information et de sensibilisation des populations sur la citoyenneté et le civisme. Les travaux ont regroupé autour de lui, des représentants  d’autres départements ministériels, de la société civile et  des services rattachés à son département.

L’objectif général de la rencontre, déclare d’entrée Amadou Koita, est de valider le rapport provisoire de l’étude sur le niveau d’information  et de sensibilisation des populations sur la citoyenneté et le civisme. Spécifiquement, recueillir les observations et commentaires de fond et de forme sur le rapport provisoire de l’étude,  valider les observations et commentaires de fond et de forme sur le rapport provisoire, valider le rapport provisoire de l’étude sur le niveau d’information et de sensibilisation des populations sur la citoyenneté et le civisme.  Selon le Ministre Amadou Koita, au terme de deux années de mise en œuvre de la politique nationale de citoyenneté et du civisme (PNCC),  approuvé par le Mali, en vue de contribuer à bâtir une nation forte et prospère, par décret n°2017-0833/ P-RM du 02 octobre 2017, il s’avère nécessaire de mettre en place une base de données  sur les populations touchées par les actions menées. En outre, dans le cadre de DPPD-PAP, l’indicateur  de mesure  est  le pourcentage (15%) de la population informée  et sensibilisée sur la citoyenneté et le civisme. C’est  pour  permettre, dit Amadou Koita, d’amorcer  la mise en place de la base de données, d’une part, et de connaître la quantité de personnes informées sur la question de la citoyenneté et du civisme, d’autre part, qu’est envisagée la présente étude à travers le Bureau d’étude BREFADE commis par le département de la jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle.

La validation de ce rapport provisoire, indique Amadou Koita, permettra surement au département de mesurer le chemin parcouru afin de mieux envisager l’avenir en matière de promotion de la citoyenneté et du civisme.

Selon le Ministre Amadou Koita, il n’est point de rappeler qu’il n’y a pas de développement sans développement du capital humain ; il n’y a pas de développement sans inclusion sociale. En somme, dit-il, le développement du pays doit être l’effort de tous les fils du pays, quelque soit son groupe, sa condition sociale, sa couleur, sa conviction, etc.

Rappelons que la PNCC est axée sur sept points : l’intensification de la sensibilisation des parties prenantes et des groupes cibles à différents niveaux ; le renforcement des capacités des acteurs et parties prenantes sur les valeurs de citoyenneté et de civisme à tous les niveaux ; la promotion de la citoyenneté et civisme chez les jeunes, de la diversité culturelles des actions culturelles, socio-éducatives ; la réactivation du mouvement national des pionniers axé sur le développement de la citoyenneté et du civisme auprès des jeunes, à travers l’approche de partenariat public-privé ; le développement d’une stratégie de communication en vue d’une participation massive des citoyens au vote et un meilleur respect des textes régissant la vie de la nation ; le renforcement du dispositif institutionnel de coordination et de suivi évaluation de la Pncc ; le renforcement d’études et de recherche en matière de citoyenneté et de civisme.

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here