Soumaila Cissé a sa rencontre avec Bocary Treta : «Nous sommes disponibles pour le dialogue»

Tendu depuis un bon moment, le climat politique malien connait un début de décrispation. Et, pour cause, le jeudi 17 janvier dernier, les Responsables du Rassemblement Pour le Mali(RPM) et de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) se sont rencontrés à Badalabougou, au siège du parti leader de l’opposition, pour évoquer la situation actuelle du pays et envisager une sortie de crise.

«Nous sommes disponibles pour le dialogue qui doit se faire dans l’engagement commun des deux côtés, RPM et URD, afin que des vraies solutions puissent être trouvées à notre pays», a affirmé Soumaïla Cissé, Président de l’URD et Chef de file de l’opposition rencontrant le Président Bocary Tréta du RPM et sa Délégation à Badalabougou.

Initiée par le RPM, la rencontre des deux formations politiques incarnées par le pouvoir et l’opposition a été un grand pas dans l’apaisement du climat politique que les deux chefs de partis disent désormais entretenir pour l’intérêt du pays.

«Des discussions très importantes ont permis de se mettre d’accord qu’à partir de ce moment, nous cherchons à regarder dans la même direction, de travailler ensemble et à conjuguer nos efforts pour œuvrer pour la décrispation de la situation politico-sociale du pays, à prendre l’initiative par des actions tous azimuts pour ouvrir le dialogue politique entre toutes les composantes de la nation, en vue de créer les meilleures conditions de réalisation des ambitions pour le Mali», note Bocary Treta à sa sortie de la rencontre huit clos de trois heures d’horloge avec Soumaïla Cissé et compagnons.

Se réjouissant de la rencontre, le Chef de file de l’opposition a fait savoir que tous les sujets relatifs à la vie de la nation ont été largement évoqués notamment la difficile situation du pays.

«Nous avons passé en revue les différentes crises qui assaillent notre pays: sécuritaire, sociale, crise économique et financière et même la crise politique, reconnait le patron de l’URD qui ajoute qu’il est convenu de faire des réformes institutionnelles qui passent forcement par un dialogue politique élargi».

Selon lui, ce dialogue politique doit être enclenché pour impliquer les partis politiques, la société civile pour que le Peuple dans son ensemble se sente concerné.

Notons que la Délégation du RPM était conduite par son Président, Bocary Tréta, accompagné de l’Honorable Issiaka Sidibé, Président de l’Assemblée Nationale ; des Députés Mamadou Diarrassouba et Adrahamane Niang ; du Secrétaire Général du parti, Baber Gano ; du Ministre Hamadoun Konaté ; de l’ex Ministre Mamadou Camara et bien d’autres hauts du RPM.

Côté URD, y étaient présents autour de son Président l’Honorable Soumaïla Cissé, ses Vice-présidents Pr. Sadikou Sanogo, M. Iba N’Diaye, Me Demba Traoré (Chargé à la communication du parti) et d’autres cadres du parti.

Ousmane MORBA

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here