58ème anniversaire de l’armée malienne: IBk remet 860 logements sociaux aux FAMAs

Dans le cadre de la commémoration du 58e anniversaire de l’armée malienne, le Président de la République, Chef suprême des Armées, Ibrahim Boubacar KEITA, a procédé, hier dimanche 20 janvier, à Kambila, près de Kati, à la remise de 860 logements sociaux sur un total de 1 000 aux Forces armées en activité, retraitées et veuves de militaires tombés sur le champ d’honneur.

C’était en présence du Premier ministre, des membres du gouvernement, dont le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, Mohamed Moustapha SIDIBE, les chefs militaires, les bénéficiaires et une foule de curieux, venus être des témoins oculaires de l’évènement.

Le présent programme de logements sociaux traduit l’expression de la volonté du Président de la république d’améliorer les conditions de vie du militaire et de moderniser l’appareil de défense nationale.

Le site des logements sociaux de Kambila, faut-il noter, est réalisé sur une parcelle de terrain objet des titres fonciers 93 485 ; 93 486 et 93 487 du Cercle de Kati (dans la commune rurale de Kambila) et couvre une superficie totale cumulée à 30 hectares.

Le programme proprement dit a consisté en la viabilisation du site et à la réalisation de 1 000 logements, dont 800 logements de type F3 dalle et 200 logements type F4 dalle.

Mais le site n’a pu malheureusement contenir que 893 logements, dont 200 F4 et 693 F3, sur les 1 000 logements prévus dans la Convention.

Le PDG de la Société de production des maisons (SOPROMAC) adjudicatrice du marché dit avoir obtenu deux autres titres fonciers (145 088 et 145 089) pour la réalisation du reliquat des logements sociaux qui est de 107.

Aussi, a-t-il précisé, les logements de type F3 dalle comporte : deux chambres, un salon, un débarras, un hall, une toilette interne, une terrasse couverte et une terrasse découverte.

Quant aux logements de type, F4 dalle, ils comportent une chambre principale avec une toilette interne, deux chambres secondaires, un salon, un couloir, une terrasse couverte, une toilette interne, une cuisine interne.

Par ailleurs, rappelle-t-on, le logement est cédé au bénéficiaire au prix de 13 000 000 FCFA pour un F3 et de 16 300 000 FCFA pour un F4. L’attribution aux bénéficiaires, apprend-on, a été gérée par l’armée.

Le remboursement, qui se fait sur les salaires (les militaires en activités) et sur les pensions (en qui concerne les retraités et veuves), s’étale sur une période de 25 ans sans intérêt, à l’instar des Programmes antérieurs de logements sociaux.

Entièrement financé sur le budget national, le coût total des travaux est estimé est à 29 357 739 733 FCFA TTC y compris le foncier et hors site.

Le montant de la subvention de l’État est de 15 697 739 733 FCFA, soit environ 53,47 %, y compris les exonérations fiscales et le prix du foncier.

Les travaux de viabilisation ont porté surtout sur la voirie et le drainage des eaux pluviales, l’électrification et l’éclairage public et l’adduction d’eau.

Par ailleurs, signale le PDG de la SOPROMAC, la réalisation de ce programme a permis la création de plus 8 400 emplois directs et plusieurs emplois indirects.

« Ce programme va continuer, l’objectif est que chaque FAMA ait un logement décent, c’est notre ambition pour l’honneur du Mali », s’est exprimé le Président IBK après avoir remis des clés à certains bénéficiaires et visité certains logements.

En effet, pour le chef suprême des armées, œuvrer pour les militaires et pour leurs familles, que ce soit dans les domaines sociaux, culturels, mémoriels ou autres, c’est veiller au respect et à la défense de l’intégrité nationale de notre pays et à la sécurité de chaque Malien.

Par Sékou CAMARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here