Négociations pour réconcilier le clan Soumi Champion et IBK

En effet, une partie de l’opposition avait promis de partir en désobéissance civile fin décembre après la prorogation du mandat des députés. Jusqu’à aujourd’hui, silence radio. L’eau semble avoir coulé sous les ponts et on assiste à un quasi mutisme du chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé. Quant au député Mamadou Awa Gassama et à l’ancien ministre Bathily, qui avaient lancé l’initiative, auraient-ils changé de stratégie ?

Selon des sources bien introduites, les négociations entamées pour réconcilier le clan Soumi Champion et IBK sont en bonne voie. Le chef de file de l’opposition est démarché et « négocié » par différentes personnalités, leaders religieux, notabilités, politiciens, sans oublier la pression de la communauté internationale et celle de ses proches, qui lui auraient demandé de revoir sa position. Les négociations politiciennes vont donc bon train. En attendant, le rôle de l’opposition est repris par certains leaders de la société civile, notamment le leader religieux Mahmoud Dicko, qui multiplie les prises de position pour dénoncer la gouvernance du Président Ibrahim Boubacar Keita.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here