Quand Boubou Cissé appelle ses DFM à la désobéissance…

Après une année budgétaire très austère, le ministre de l’Economie et des Finances pourrait encore resserrer de plus bel les boulons pour 2019. En cause, la question des ressources des impôts avant même le début de l’année en cours pour un tiers au moins, chose l’Hotel des Finances a reconnu devant les députés de la commission finance pendant la procédure législative de la Loi de Finances. Et pour mieux affronter la bataille financière qui s’annonce, le ministre Cissé, selon nos sources, a réuni ses troupes la semaine pour leur instruire la conduite à suivre. Pas question de déroger aux règles et procédures en vigueur. C’est le principal mot d’ordre que les DFM ont reçu du ministre auquel ils sont beaucoup plus assujettis qu’a ses collègues des départements qu’ils relèvent. La directive du Dr Boubou Cissé sera-t-elle suivie aux pieds de la lettre ? Rien de moins sûr pour qui sait que Les dérogations n’arrangent pas que les chefs de différentes tutelles ministérielles et qu’une complicité avec les DAF tient d’un intérêt partagé.

Exit tous les Hors-Taxes

C’est la substance d’une nouvelle loi votée par l’Assemblée nationale du Mali lors de la session budgétaire. Il nous revient en effet que ladite législation a été imposée aux hautes autorités maliennes par les institutions de Bretons Woods, à cause de la faiblesse de l’assiette fiscale. Et son entrée en vigueur, selon toute évidence, devrait mettre un terme à toutes formes d’exonération. En clair, il n’y aura plus la mention «Hors Taxes» sur les factures des prestataires, quelle que soit la nature de la prestation ou de la structure qui en demande le besoin. La finalité serait de renflouer les caisses de l’Etat en limitant les évasions fiscales causées par le contournement des fiscs, mais la mesure inquiète énormément certaines structures et services dont l’activité repose partiellement sur des prestataires non immatriculés. C’est le cas par exemple des nombreux revendeurs du PMU, entre autres.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here