Rupture consommée entre Oumar Mariko et les autres députés SADI

Le député et Secrétaire général du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Intégration, Dr Oumar Mariko, a visiblement choisi de conduire sa famille aux précipices parlementaires. C’est en tout cas la conséquence de la logique absentéiste qu’il s’est imposée après la prorogation du mandat de la législature. A la différence de ses collègues de l’Adp (avec qui il partage le même groupe) et de VRD, l’illustre élu de Kolondiéba a poussé le bouchon bien au-delà de la simple contestation et a opté pour la même posture que 2013. Joignant l’acte à la parole, il refuse catégoriquement de siéger au-delà 31 janvier et résiste en toute cohérence aux dispositions prises par l’administration parlementaire de sevrer les députés absentéistes des avantages pécuniaires liés à leur fonction. Le hic est qu’en plus de ses émoluments Oumar Mariko est en passe de perdre aussi ses élus. En effet, ses quatre colistiers ne sont guère disposés à suivre la cadence austère. Il nous revient de bonne source qu’ils en ont lancé les signaux en rejoignant illico l’Assemblée nationale pour s’y régulariser et s’éviter une vaine privation financière. La démarche annonce la rupture avec leur famille politique très à cheval sur les principes disciplinaires paternalistes.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here