Sécurité du Mali : Action pour l’intérêt du peuple engage le débat

Dans le cadre de la célébration du 20 janvier, fête de l’armée nationale, Action pour l’intérêt du peuple (AIP) a organisé une conférence-débat sur le thème «la sécurité du pays». La conférence était animée par Lassina Yonou, Officier de gendarmerie à la retraite, en présence du président de l’association Action pour l’intérêt du peuple, Abdoulaye Fofana.

Dans son exposé, le conférencier, Lassina Yonou, Officier de gendarmerie à la retraite, a expliqué que l’un des problèmes de l’insécurité du pays est l’existence des milices d’autodéfense qui ne contribuent pas au retour de la paix. Selon lui, l’Etat doit s’assumer et prendre ses responsabilités pour mettre fin à ces groupes d’autodéfense.

Pour ce faire, le conférencier préconise la présence de l’Etat à travers ses forces armées et de sécurité sur l’ensemble du territoire national. Il a en outre souligné que, pour ramener la sécurité, l’Etat doit avoir le courage, à traves ses forces armées et de sécurité, de se rendre sur les zones où les terroristes sont employés.

«Si les terroristes sont de l’autre côté de la rue et que l’Etat aussi est de l’autre côté de la rue, chacun fait ce qu’il veut. Il faudrait que les forces armées et de sécurité prennent en main la gestion de l’insécurité», a déclaré Lassina Yonou. À l’en croire, avec les moyens mis à la disposition de l’armée, elle doit être en mesure de défendre le pays aujourd’hui, si elle est engagée.

Pour le président de l’association Action pour l’intérêt du peuple, Abdoulaye Fofana, le constat dans le pays est que l’insécurité est en train de gagner du terrain sur l’ensemble du territoire national. D’où la tenue de cette conférence-débat sur la sécurité. Les forces armées et de sécurité du Mali, engagées pour la sécurisation du pays, ne peuvent travailler, selon lui, convenablement sans l’implication de la population.

C’est pourquoi, Abdoulaye Fofana propose que la population s’implique aussi dans la sécurisation du Mali en fournissant des informations aux forces armées et de sécurité. Malheureusement, dit-il, il y a une certaine méfiance entre les porteurs d’uniforme et la population. Toute chose qui complique leur collaboration. «Nous voulons inciter la population et les forces armées et de sécurité à se donner la main pour travailler ensemble», a déclaré le président de l’association Action pour l’intérêt du peuple.

Action pour l’intérêt du peuple est une association apolitique créée en 2018 et qui a pour objectif la défense de l’intérêt collectif. De sa création à aujourd’hui, elle a mené plusieurs activités.

Diango COULIBALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here