Visite du ministre de l’Elevage et de la Pêche au Centre de Formation Pratique en élevage : Une occasion de plaidoirie pour les élèves

Le ministre de l’élevage et de la Pêche, Mme Kane Rokia Maguiraga, a rendu visite aux élèves du Centre de Formation Pratique en Élevage (CFPE) ce vendredi 18 janvier 2019 à Boulkassounbougou. Une visite lors de laquelle les élèves ont fait part au ministre les difficultés auxquelles ils restent confrontés. Le ministre a invité les élèves à plus de patience en attendant que des réponses soient apportées à leurs préoccupations.

Arrivée aux environs de 09 heures au Centre de formation Pratique en Élevage, le ministre de l’élevage et de la Pêche se fait accueillir par les élèves dudit Centre. Dans leurs discours de bienvenue, les élèves saisissent l’occasion pour faire part au ministre les difficultés auxquelles le centre confronté. Ces difficultés sont entre autres : le faible niveau de fonctionnement du laboratoire microbiologie, le nom fonctionnement de la salle d’imagerie, le retard dans le paiement des bourses, la non-disponibilité des réquisitions, les coupures intempestives de l’électricité, l’état des toilettes, des lits et des matelas, surtout au niveau des dortoirs des garçons et le non-fonctionnement des casiers pastoraux. Cependant, les élèves du centre n’ont pas manqué à formuler des suggestions pour l’amélioration de leurs conditions : la réduction du cycle de formation pour les professionnels et l’augmentation du quota de recrutements, l’ouverture d’une infirmerie au sein de l’établissement pour la prise en charge rapide des élèves et la mise à disposition des animaux pour les séances de Travaux Pratiques (TP) à la clinique et au laboratoire. Outres tous ceux-ci, ils ont également recommandé l’octroi de bourses d’études aux élèves sortant de CFPE ainsi que des mesures d’accompagnement de l’administration et du ministère à l’égard des élèves sortants du CFPE.

Toutes ces plaintes des élèves entendues, le ministre a tenu à apporter des réponses aux préoccupations des élèves en les promettant que des solutions seront trouvées à ces problèmes. Il les a encouragés à fournir plus d’efforts afin de pouvoir devenir comme lui dans les jours à venir. Il a bouclé cette journée par la visite de quelques classes dans lesquelles, il a fait passer les mêmes messages d’encouragement.

Djènèba Touré, Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here