CREDIT-GIP 2018 : Six (6) organes de média labellisés par Tuwindi et Free PressUnlimited

La remise des certificats du label genre, indépendance et professionnalisme « CREDIT-GIP » a eu lieu ce vendredi 25 janvier 2019 à l’hôtel les Colibris. Ce « CREDIT-GIP est une initiative de la fondation Tuwindi en collaboration avec Free PressUnlimited. À l’occasion de cette cérémonie, six (6) organes de médias ont été labellisés. C’était en présence du ministre de la Communication et de l’Économie numérique, Arouna Modibo Touré.

Partant du constat que la prolifération des médias au Mali n’a pas été accompagnée par des efforts d’organisation, de professionnalisme voire de formation, de la prise en compte du genre, du respect de la déontologie voire de l’indépendance des acteurs de médias, la fondation Tuwindi s’est donné la main à Free PressUnlimited pour mettre en place un « CREDIT-GIP ». Le But de ce référentiel est de permettre à tous les organes de médias de tenir compte de ces différents aspects dans leurs contenus afin d’avoir des médias de qualité et ainsi de se faire distinguer par un audit GIP qui leur permettra d’être labellisés pour une durée de 24 mois.

Les six (6) organes labellisés cette année sont : la WebTV Kunafoni.com, la Radio Bamakan, le journal Annonceur, la Radio Énergie FM, la Radio Djékafo et le journal Les Échos. La WebTV Kunafoni.com et le journal Annonceur ont reçu de la main du ministre de la Communication et de l’Économie numérique leur attestation. Arouna Modibo Touré a apprécié ce cadre à sa juste valeur et a encouragé les organisateurs à continuer sur cette voie.

Cette année, ils étaient 14 organes de médias engagés dans ce processus de labellisation, mais seuls ces 6 ont été retenus puisque respectant les exigences du référentiel GIP par le comité d’impartialité mis en place à cet effet. Notons que ce comité était composé de 9 organisations notamment de : La Haute Autorité de la Communication (HAC), Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres du Mali (URTEL), Association Malienne de Qualité (AMAQ), Association des Éditeurs de la Presse Privée (ASSEP), Fédération Nationale des Collectifs d’Organisations Féminines du Mali (FENACOF), la Maison de la Presse, l’Association des Éditeurs de Presse en Ligne (APPEL-MALI), Association Malienne des Télévisions Libres (AMATEL) et la Fondation Tuwindi.

Parlant de ce référentiel, le directeur exécutif de la fondation Tuwindi, TidianiTogola, précise : « Ce label repose sur un référentiel contenant des directives et exigences pour un organe de média pour être reconnu comme sensible et prenant en compte le genre et répondant aux standards d’indépendance et de déontologie. » Selon M. Togola, ce CREDIT-GIP a plusieurs avantages. Il cite nommément l’augmentation de la crédibilité de l’organe de média quant au professionnalisme et au respect des principes déontologiques du journalisme, une prise en compte directe du genre, un accroissement de la qualité du contenu des médias et l’augmentation de l’audience ainsi que de la création du revenu.

De son côté, le président du Comité d’impartialité, Alexis Kalambri, a tenu à encourager tous les médias maliens à participer à ce référentiel CREDIT-GIP. Il rassure que l’accompagnement de la maison de la presse et de tous les médias maliens ne fera pas défaut lors des prochaines éditions.

Rappelons que la fondation Tuwindi est une organisation à but non lucratif spécialisé dans les Civic Tech. Elle évolue dans les secteurs de la gouvernance, de la citoyenneté, de la démocratie, des médias et des droits humains. En cette année 2019, cette organisation se propose d’accompagner 30 organes de médias à Bamako et dans les régions, de labelliser 15 nouveaux organes de médias en plus de ces 6 et organisera également la MAMA19.

Fousseni TOGOLA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here