En 2017, Bamako a produit 1 million 932 mille 224 tonnes de déchets solides

Le Conseil des Ministres du mercredi 23 janvier 2019 a pris acte d’une communication. Celle relative au rapport national sur l’état de l’environnement au Mali, édition 2017.
En effet, le rapport national sur l'état de l'Environnement rassemble, à partir d'évaluations environnementales périodiques, des informations multisectorielles nécessaires au processus de décisions et d'actions nationales.

Le rapport élaboré suivant une démarche participative, couvre la période 2015 à 2017. Il soulève les enjeux environnementaux majeurs notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de la production énergétique, de l’industrie, des mines et des transports. En milieu urbain, le rapport souligne aussi les défis environnementaux liés à la gestion des déchets. En effet, pour la seule année 2017, la ville de Bamako a produit 1 million 932 mille 224 tonnes de déchets solides pour la gestion desquels des mesures appropriées ont été prises.

Au titre des ouvrages collectifs, cinq stations d’épuration ont été construites, des réseaux d’égouts ont été également réalisés. Dans le cadre de futurs projets et programmes, le rapport prévoit la construction de cinq nouvelles stations d’épuration des eaux usées à Bamako.

Les mesures préconisées par le rapport constituent des créneaux pour bâtir de grands chantiers environnementaux notamment la transition énergétique, la réhabilitation des forêts et de la faune, l’amélioration des systèmes agricoles, pastoraux et halieutiques, la réduction des pollutions et nuisances, l’information et l’éducation environnementales et le financement conséquent et durable de l’environnement.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here