Mali: Piégées par des trafiquants, 20 000 jeunes nigérianes forcées de se prostituer près des mines

Prostituées

© Koaci.com- Lundi 28 Janvier 2019 – Près de 20 00 filles d' origine nigérianes ont été contraintes de se prostituer dans le sud du Mali , révèle l’agence nigériane chargée de la lutte contre le trafic des êtres humains (Naptip)

De nombreuses filles, environ 20 000 travaillent dans des hôtels , des boîtes de nuit , des discothèques et des maisons closes après avoir été vendues à des réseaux de prostitution , selon une mission d'enquête réalisée par l'agence en décembre avec la collaboration des autorités maliennes.

Arinze Osakwe, membre de l’Agence NAPTIP, a déclaré à la CNN que la plupart des filles avaient été attirées par des trafiquants qui leur avaient promis un emploi en Malaisie.

En réalité, les victimes ont été envoyées au Mali où elles sont forcées de se prostituer dans des hôtels, des discothèques et des maisons closes.

Certaines filles ont également été vendues comme esclaves sexuelles dans les communautés minières du nord du Mali.

Chaque année, des milliers de Nigérians sont victimes de la traite des êtres humains en envoyées à l’étranger, notamment en Europe. 97% de ces victimes sont des femmes et 77% sont victimes d’un trafic sexuel, rapporte CNN.


KOACI

Source : koaci

koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here