Rentée de politique de l’UM-RDA : Le parti réaffirme son soutien au président de la République.

La salle de conférences du siège de l’Union Malienne de Rassemblement Démocratique africain (UM-RDA) abrité les travaux de la rentrée politique 2019 du parti, le samedi 26 janvier dernier. Le parti a placé cet évènement sous le signe diagnostique de l’actualité de notre pays et de soutien indéfectible au président de la république et tout le gouvernement dans l’exécution de son programme présidentiel.

A l’entame des travaux, les militants du premier parti politique du Mali ont chanté  de l’hymne nationale qui a été la porte d’entrée des assisses, synonyme de patriotisme. Le président du parti, Dr Ibrahim Bocar Bâ a demandé à l’assistance d’observer une minute de silence à la mémoire de tous les militants de l’UM-RDA décédés sans oublier les militaires maliens et étrangers tombés sur le front.

Ibrahim Bocar Bâ, dans son intervention, s’est focalisé sur trois axes essentiels qui sont la revue sur la vie du parti, la contribution du parti au président IBK pour son second mandat et les objectifs du parti pour les futures échéances électorales.

Pour ce qui est de la vie du parti, Dr Ibrahim Bocar Bâ dira qu’il s’est classé 6 ème en terme de maire et 22è au chapitre des conseillers municipaux. « Dans l’alliance électorale EPM, l’UM-RDA a joué un rôle capital lors de la campagne électorale » a-t-il déclaré.

Cependant, le président de l’UM- RDA reconnait le problème sécuritaire, le front social et la problématique d’emplois des jeunes restent des défis majeurs auxquels le gouvernement fait face maintenant. L’UM- RDA se réjouit des avancées constatées de la mise en œuvre des accords issus du processus d’Alger. Le Mali est devenu 3ème en économie dans la zone UEMOA, ce qui veut dire que le pays progresse a estimé Dr Ibrahim Bocar Bâ.

Le président de l’UM-RDA a félicité le président de la république pour la Loi d’orientation de programmation militaire qui favorise et motive les militaires maliens au front. Concernant la question sécuritaire au centre, l’Um-RDA demande à l’Etat de désarmer toutes les milices de tous bords.

Outre les militants du premier parti politique du Mali, on notait la présence des partis alliés et amis (UFD, ANCD et PACP), qui dans leurs interventions ont loué les qualités et l’engagement des responsables de l’UM- RDA.

Le président du parti avait à ses côtés la ministre du Travail, de la Fonction publique et des relations avec les institutions, Madame Diarra Racky Talla, l’honorable Haïdara Aïssata Cissé et le premier vice- président du parti.

Dans leurs interventions, les représentants des partis amis ont salué l’expérience et l’esprit citoyen de l’UM-RDA. Alassane Dembélé, le président de l’ANCD a affirmé que l’UM-RDA est un parti bien structuré puisqu’il a toujours une pensée vers nos traditions et nos valeurs culturelles. Siaka Diarra, le président de l’UFD, représentant le président de l’alliance pour le Mali (EPM) a abondé dans le même sens.

L’UM-RDA réitère son soutien au président dans toutes ses actions durant son second quinquennat. Dr Ibrahim Bocar Bâ a loué les efforts consentis par le gouvernement dans le domaine de la défense. L’État, selon lui, a alloué 24% du budget national au département de la Défense. L’armée malienne est reconstruction. Il nous faut du temps pour qu’elle atteigne son niveau d’antan a souligné Dr Ibrahim Bocar Bâ.

Seydou Diamoutene

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here