Industrie audiovisuelle: Canal plus investit dans le transfert des compétences

Canal+ International en partenariat avec Galaxie Africa a dispensé du 14 au 25 janvier 2019 à Bamako, une formation d’écriture et de montage à une dizaine de journalistes de l’ORTM, la télévision nationale malienne. Ces Journalistes Reporters d’Images (JRI) sélectionnés ont été formés par la société de production audiovisuelle Galaxie Africa à l’écriture d’un reportage télévisé et les techniques de montage sur le logiciel Adobe, premier pour l’écriture en images.

La formatrice Agnès Ribouton a abordé avec nos confrères tous les aspects de l’écriture et du montage d’un reportage d’une dizaine de minutes, et d’une déclinaison du rendu en version courte adaptée aux journaux télévisés. Au programme : séquençage, prise de son et techniques de dérushage ont été expliqués tout au long des 10 séances de travail.

L’objectif, à terme de ce partenariat est de permettre à ces talents maliens à fort potentiel de partager leurs compétences avec leurs collègues et devenir de véritables moteurs de l’industrie audiovisuelle malienne plus globalement.

Entièrement financée par Canal+ International, cette formation apportera un également un appui logistique aux bénéficiaires. À l’issue de ces dix jours de formation, les JRI formés ont reçu leur certificat de formation audiovisuelle.

« Cette formation est importante pour nous et nous sommes fiers qu’elle débute à Bamako. Canal+ est un acteur engagé pour le développement du secteur de l’audiovisuel en Afrique. Ces formations permettent d’opérer un transfert de compétences entre les pays du nord et les pays émergents. C’est une joie pour nous de collaborer avec l’ORTM qui ne cesse de se moderniser », a déclaré avec enthousiasme Moussa Thiemoko Dao, Directeur Général de Canal+ Mali.

Il faut noter que galaxie Africa produit et réalise, depuis plus de cinq ans, plusieurs émissions phares de Canal+Afrique telles que « Réussite », le magazine de l’économie africaine et le magazine d’investigation « Enquête d’Afrique ».

Par Sidi Dao

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here