Marché central à poisson de Bamako : Le ministre de l’élevage et de la pèche visite les lieux

L’agence de gestion du marché central à poisson de Bamako (AGMCPB)  a été mise en service le  18 mai 2011, mais depuis cette date, elle traverse une difficulté  majeure : celui de faire venir les acteurs du secteur, notamment les vendeuses de poisson. Pour aider à la résolution de cette difficulté, le ministre de l’élevage et de la pêche, Mme Kané Rokia Maguiraga visite périodiquement le site.  

Apres les mots de bienvenue à Mme le ministre, la présidente directrice générale de l’agence de gestion du marché central à poisson de Bamako (AGMCPB), Mme Diawara Aissata Lady Touré, a rappelé que l’AGMCPB est un établissement public à caractère industriel et commercial et doté d’une autonomie de gestion. Elle a pour mission l’exploitation des infrastructures, des équipements, de l’appui à la valorisation des produits de pêche et d’aquaculture, à l’organisation des acteurs de la filière et la formation des professionnels. La production des données statistiques se rapportant au sous-secteur est au nombre des missions du centre, a ajouté  la PDG de l’agence. Des missions qui donnent à l’AGMCPB, la facilitation d’accès au crédit, le transport de produits de la pêche et de l’aquaculture ainsi que la transformation, la commercialisation, l’exportation du poisson et des produits transformés, a expliqué la patronne de l’agence.

Le but de l’AGMCPB est donc de satisfaire les besoins fondamentaux en poissons des populations maliennes, en général et celles de Bamako, en particulier, a précisé la PDG.

Au terme des avancées, l’agence a amorcé en 2015 une profonde mutation marquée par le renforcement des capacités de l’administration et la réalisation de nouvelles infrastructures, a indiqué Mme Diawara Aissata Lady Touré. Elle a été également riche en activités de production, de transformation et commercialisation.

Ainsi la production de glace a atteint 1200 barres, soit deux productions par jour, a détaillé la PDG. Grâce à la  production de 413. 470 barres au total, le marché central a provisionné en glace de qualité les ports de pêche de Mopti, Konna, Sélingué, Gao, Ansongo et certains marchés de la capitale, a précisé  Mme Diawara Aissata Lady Touré.

En termes d’activités en cours, diverses installations seront réalisées à l’initiative de la coopérative des grossistes et de certains opérateurs privés. Parmi celles-ci, figurent trois chambres froides et un centre moderne de commercialisation et de traitement du poisson, a énuméré la PDG de l’AGMCPB. Selon elle, l’agence envisage d’acquérir  35 poteaux électriques et de transformateurs afin de fournir les partenaires en électricité et éclairer également  le marché.

Dans sa brève intervention, le ministre a fait savoir qu’elle tenait à constater l’état des lieux. Elle se donne comme objectif de tout mettre en œuvre pour faire venir les acteurs, notamment les vendeuses de poisson siégeant aux abords de la BCEAO, particulièrement. Le ministre a visité la salle speed dédiée à la vente de viande, les hangars, les chambres froides, l’usine de glace  et le stockage de glace.

Au titre des perspectives, l’agence compte mettre en place une plateforme d’innovation technologique pour une meilleure organisation des acteurs et des actrices de la filière ; assurer la qualité des produits ; former les  acteurs aux bonnes pratiques de conservation et de stockage du poisson, entre autres, a informé la PDG.

A la fin de la visite, Mme Kané Rokia Maguiraga a promis de tout mettre en œuvre pour faire venir les vendeuses de poisson dans le marché dédié à la vente de poisson et non de glace.

Issa Baradian TRAORÉ 

Source : Œil du Péon                 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here