Journée mondiale de la protection des données personnelles : L’APDP veille et participe au règlement du secteur

Le Mali, à l’instar de la communauté internationale, a célébré, le lundi 28 janvier dernier, la Journée mondiale de la protection des données, La cérémonie consacrée à l’événement s’est déroulée à la Maison des Ainés de Bamako, sous l’égide du Président de l’Autorité de protection des données à caractère personnel, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara.

Cette année, le thème choisi pour la célébration de la présente journée était : «Protection des données personnelles; quelle responsabilité pour les structures publiques et privées ? ».

Dans sa déclaration, le Président de l’APDP, Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara, n’a pas manqué de souligner que l’existence du traitement des données à caractère personnel de tous les temps dans la vie des organes d’entreprises. Et il poursuit en disant que, instauré depuis des siècles sous le support papier, le traitement des données personnelles a connu un développement exponentiel avec l’essor des techniques de l’information et de la communication.

«En effet, de nos jours, les techniques de l’information et de la communication améliorent de plus en plus notre quotidien, notamment le système de défense et d’écoute en ligne, les services mobiles de transformation des données de téléphonie, la médecine, la distribution d’eau et d’électricité, la gestion de ressources humaines de la clientèle de prestation », a précisé le Président de l’APDP.

Il faut dire, selon lui, que l’explosion de l’informatique est accompagnée de nouveaux dangers et de graves menaces qui peuvent être tant de sources, tels que des cas d’incendie, de tremblements de terre, d’inondations, de fuites à travers des sites de données par le biais des employés ou autres dont il faut combattre », a-t-il ajouté.

Enfin, face à ces responsabilités énormes, Monsieur Haïdara a précisé que les autorités du secteur doivent s’assumer pour garantir l’intégrité et les disponibilités des données dont la collecte et le traitement sont indispensables à leur survie.

Mahamadou Sarré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here