Nouveau Fadougou : Un village cinq étoiles construit par B2Gold

Le président directeur général de B2Gold, Clive Johnson, a remis le 31 janvier 2018, la clé du nouveau Fadougou aux autorités maliennes. Construit à plus de 12 milliards de F CFA, Fadougou est un village moderne avec toutes les commodités d’une ville.

Sourire aux lèvres, jeunes et femmes, personnes âgées, bref toute la population de Fadougou est sortie massivement pour la cérémonie de remise de leur nouveau village, situé à moins de cinq kilomètres de l’ancien village.

Bâti sur une superficie de 110 hectares, le nouveau Fadougou est composé de 325 structures résidentielles pour les 3223 habitants, d’une mosquée, d’une école de neuf salles de classes, d’une medersa, d’un marché de 52 hagards, d’un Cscom dont une salle de maternité et d’une pharmacie, de deux châteaux d’eau avec 16 bornes fontaines, quatre pompes manuelles, un réseau routier de 28 km, des infrastructures sportives et culturelles, etc. Les ménages, les bâtiments et les principales rues sont dotés de l’énergie solaire.

Selon la ministre des Mines et du Pétrole, Mme Lelenta Awa Ba, les infrastructures sont de qualité. “Le processus de réinstallation s’est déroulé dans le respect total des normes édictées en la matière afin d’offrir le maximum de garanties et de confort aux populations”, a-t-elle souligné qualifiant “les maisons de décentes”.

La ministre a invité les bénéficiaires à faire un usage efficient des équipements collectifs mis à leur disposition afin d’en tirer le maximum de profits. Elle a demandé à B2Gold de faire davantage dans la promotion de la main d’œuvre locale.

La réinstallation n’était pas prévue

Ni l’étude réalisée par le premier propriétaire de la mine de Fékola, ni le permis d’impact environnemental, qui a abouti à l’obtention du permis d’exploitation accordé en 2014, ne prévoyait la réinstallation du village de Fadougou. Cependant, la décision de délocalisation a été prise par B2Gold de commun accord avec le village.

“Cette décision a été prise en raison de la proximité du village avec le site minier, des risques sociaux potentiels et de la possibilité d’améliorer le bien-être de la communauté”, a soutenu Clive Johnson PDG de B2Gold.

Selon lui, le plan d’urbanisme, la conception des habitations, les indemnisations et autres problématiques ont été discutés au sein d’un comité multipartite représentant les différents intervenants incluant les membres du village initial, des jeunes, des femmes et des migrants, et encore avec le soutien et la participation des autorités locales.

“Nous n’avons rien à envier d’une ville”

A en croire le porte-parole du chef de village, le nouveau Fadougou a comblé toutes les attentes. “Il y a un changement fondamental. Pratiquement toutes les maisons de l’ancien village sont construites en banco et d’autres sont des cases. Ici, tout est en dur. Il y a l’eau et l’électricité. Les rues sont bien espacées”, a reconnu Mamadou Yoro Sangaré, porte-parole du chef de village, ajoutant que le nouveau Fadougou est un village moderne. “Nous n’avons rien à envier d’une ville”, s’est-il félicité.

Les populations de Fadougou ont jusqu’à fin mars pour occuper leurs nouvelles maisons.

Maliki Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here