Mamadou Sinsy Coulibaly, président du CNPM : La modestie et l’accessibilité incarnées

Dans la journée du jeudi 31 janvier 2019, le président le Conseil national du patronat du Mali (CNPM) Mamadou Sinsy Coulibaly dit Madou Coulou a impressionné le jeune président de l’Association pour la promotion et la réinsertion des élèves de l’enseignement coraniques (Apreec), Bara Samba Dicko, par sa simplicité.

L’homme était venu à la Faculté de médecine et d’odontostomatologie où il était invité à prendre part à la cérémonie de sortie de la 10e promotion du numerus clausus. Pour ceux qui ne le savent pas, le numerus clausus est un système instauré à la Faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMOS) et à la Faculté de pharmacie (FAPH) de l’université des sciences, des techniques et des technologies (USTTB) pour sélectionner les meilleurs étudiants.

Aux dires de Bara Samba Dicko, Mamadou Coulibaly est un homme dont la modestie est sans pareil. “Il était environ midi quand j’ai vu le patron du patronat en compagnie d’un de ses partenaires blancs dans les environs de la FMOS. Sans me prendre la tête, je suis allé vers lui pour l’inviter à venir s’asseoir avec nous sur un banc au bord de la voie publique. Sans protocole aucune, il a accepté mon invitation”, a-t-il déclaré.

Avec ses amis, ils ont parlé de tout et de rien avec cet homme qui n’est point de leur rang social. “J’ai décidé de me confier au journal Le Confident car le geste grandeur nature de M. Coulibaly nous a beaucoup impressionné. Je profite donc de vos colonnes pour lui rendre un vibrant hommage mérité”, a-t-il dit avec fierté.

Madou Coulou, comme aime l’appeler ses proches est un homme qui a réussi à se hisser au plus haut niveau dans le monde des affaires au Mali. Discret, grand travailleur son parcours est atypique à plusieurs égards. Reconnu comme étant serein et imperturbable, il sera appelé à redresser la barre du patronat malien. Un pari qu’il relève avec art depuis sa nomination en 2015.

Il est connu pour son franc-parler, sa lutte contre la corruption. Il est dans plusieurs secteurs et est le pionnier du Business Angel au Mali. Malgré son âge un peu avancé, il est très jeune et dynamique à cause du sport qu’il pratique intensément.

En réalité, le cœur de l’homme ne saurait battre d’une véritable bonté lorsqu’il est préoccupé des soins du pouvoir, du luxe ou de grandes spéculations, or tel n’est pas le cas de M. Coulibaly. Il est gros travailleur, effacé, accessible et disponible, on dit de lui qu’il est un homme socialement très agréable. En tout cas, il continue de servir le Mali avec dignité loyauté et probité.

Drissa Kantao

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here