Révision constitutionnelle : Le comité d’experts dévoile sa méthode de travail

Les hommes et les femmes commis à cette tâche promettent de remettre l’avant-projet de loi constitutionnelle au Premier ministre le 1er avril prochain.

Le Comité d’experts pour la réforme constitutionnelle a organisé, hier à l’hôtel Sheraton, une conférence de presse au cours de laquelle ses membres ont expliqué aux journalistes les missions, à eux confiées par les plus hautes autorités du pays. Ils ont aussi évoqué leur méthodologie et le chronogramme de travail.

En effet, le Comité a pour missions d’élaborer l’avant-projet de loi portant révision de la Constitution du 25 février 1992, en tenant compte notamment des propositions pertinentes des précédentes tentatives de révision, des clauses de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du Processus d’Alger et des autres réaménagements pouvant être apportés à la Constitution au regard de l’évolution du contexte institutionnel et juridique du pays, a expliqué Pr Makan Moussa Sissoko, président du Comité d’experts. Avant de procéder à la présentation des membres du Comité d’experts.

En outre, le conférencier a rappelé que le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a souhaité la participation de tous les Maliens au processus de révision de la Constitution. «A partir d’aujourd’hui, nous allons engager une série de consultations qui va concerner toute une diversité de regroupements et d’organisations», a annoncé Me Sidi Mohamed Diawara, un des rapporteurs du Comité. Il a, ensuite, annoncé que l’équipe aurait des entretiens avec tous les regroupements de partis politiques qui existent dans notre pays afin de discuter de leurs préoccupations, recommandations, suggestions… Bref tous les aspects qui concernent «la révision de la Constitution en 2019».

De même, les membres du Comité d’experts entendent également consulter les mouvements signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation, les centrales syndicales, le Barreau, ainsi que les institutions de la République. «Nous organiserons également des forums dans les régions auxquels seront invités toutes les forces vives de la Nation», ont-ils annoncé. Par ailleurs, les conférenciers ont informé la presse de la mise en place d’un site internet : «constitutiondumali.com», qui sera régulièrement alimenté, tout en rassurant qu’ils vont communiquer régulièrement (en français et en langues nationales) sur leur travail quand on sait que c’est tout le monde qui est concerné par la Constitution.

«Une fois qu’on aura terminé les consultations et le travail technique à l’interne, nous devons rédiger cet avant-projet de loi portant révision de la Constitution qui sera soumis aux autorités», ont détaillé les experts.

Plus concrètement, les membres du Comité promettent de remettre l’avant-projet de loi constitutionnelle au Premier ministre le 1er avril prochain. Les préoccupations des journalistes ont porté sur les contraintes de temps, sur l’opportunité de la tenue de la révision constitutionnelle, etc.

A ces différentes interrogations, le président du Comité d’experts a donné des éléments de réponses qui ont rassuré les uns et les autres.

Bembablin DOUMBIA

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here