INPS : une structure de plus en plus performante

C’est du moins, ce qui ressort de la 88è  session du conseil d’administration de l’Institut  National de Prévoyance Sociale (INPS), tenue le 5 février dernier, sous la présidence de Yacouba Katilé, secrétaire générale de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali. C’était en présence du Directeur général de l’INPS, Brehima  Noumoussa Diallo et l’ensemble des administrateurs.

L’examen et  l’adoption  du programme d’activités 2019, du projet de Budget 2019 ainsi que celui de la gestion délégué de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) étaient, entre autres,  les  principaux points inscrits à l’ordre du jour.

Il ressort de ce conseil d’administration que certaines mesures prises par les administrateurs ont permis à l’INPS d’obtenir une performance inédite, à l’issue de l’exercice écoulée. Il s’agit, entre autres,  de la signature de l’accord de partenariat entre l’INPS et SAER emploi dans le cadre régime de l’assurance volontaire et l’adoption  et la mise en œuvre du plan stratégique 2014-2023.

Selon les rapports, l’INPS  à l’issue de l’exercice 2018 a obtenu des recettes  estimées à 161,692 milliards de FCFA.  Aussi, pour le même exercice,  l’INPS a payé 74,081 milliards de FCFA pour les prestations techniques ; 61,091 milliards de  FCFA pour les pensions et 10,340 milliards de FCFA pour les prestations familiales. Autrement dit, l’INPS a honoré tous ses engagements en 2018 et les perspectives pour 2019 s’annoncent meilleures.

Le projet de budget 2019 de l’INPS est arrêté en recettes à plus de  182, 66 milliards de francs CFA et en dépenses, à plus de 165,14 milliards de francs CFA, soit un solde d’exploitation prévisionnel estimé à  plus de 17, 51 milliards de francs CFA.  Le budget 2019  connait donc une  augmentation 5,73% par à celui de 2018.

Concernant l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO), le projet de budget pour l’année 2019 est arrêté en recettes à 37,704 milliards de francs CFA contre 32,755 de francs CFA en 2018, soit 16,85% d’augmentation. Les dépenses  prévisionnelles sont estimées  à 36,869 milliards de francs CFA contre 31,906 milliards de francs CFA en 2018, soit 15,56%.

Le président du conseil d’administration, Yacouba Katilé a tiré son chapeau au Directeur général  de l’INPS, Bréhima Noumoussa Diallo dont le leadership a permis d’engranger ces résultats jugés excellents. Aussi, tout le personnel de l’INPS a eu droit aux félicitations du président du conseil d’administration.

Le Directeur Général de l’INPS a, à son tour, assuré les administrateurs qu’il maintiendra ce cap, voire le dépasser en 2019.

Zié Traoré

Source : Le Serment Du Mali

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here