Axe Bamako-Berlin : Les partenaires allemands réitèrent leur confiance au Mali

Aussi bien sur le plan financier que politique, les partenaires allemands ont rassuré le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, de leur engagement à accompagner le Mali.

Sur invitation de la Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, Madame Angela Merkel, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, accompagné de son Épouse, Mme Kéïta Aminata Maïga, était en visite officielle en Allemagne du jeudi 7 au samedi 9 février 2019.

Le Président de la République IBK a rencontré la Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, Madame Angela Merkel, le vendredi 8 février 2019, à la Chancellerie allemande, à Berlin, où il a réaffirmé l’amitié réelle et féconde entre la République du Mali et la République Fédérale d’Allemagne qui date de 1960. Lors du déjeuner de travail, il a été surtout question de coopération militaire, d’appui institutionnel et de soutien à la bonne gouvernance économique du pays. Lors de cette rencontre, la Chancelière a annoncé la visite prochaine du Ministre des Affaires Étrangères d’Allemagne au Mali afin de renforcer la coopération bilatérale et s’assurer de l’efficacité des troupes allemandes au sein de la MINUSMA.

Face à la presse, les deux Hommes d’Etat se sont dits prêts à redéfinir la coopération bilatérale entre leurs pays notamment dans le domaine de la Défense et de la sécurité, de la paix et de la réconciliation nationale, de la migration, du G5-Sahel, de l’Agriculture et de l’investissement.

Des investisseurs allemands prêts pour la destination Mali
Après son entretien avec Mme Merkel, le Président IBK a présidé, dans l’après-midi du vendredi 8 février 2019, à l’Hôtel intercontinental de Berlin, la table ronde Mali-Allemagne. Une rencontre qui a réuni une trentaine d’investisseurs et Hommes d’Affaires parmi lesquels des partenaires privilégiés de certains opérateurs économiques du Mali notamment BASF leader en Chimie et en Agriculture avec TOGUNA-AGRO-INDUSTRIE-sa de notre compatriote Seydou Nantoumé, le PDG du Groupe EMAR, la Société Malienne Spécialisée dans le domaine biomédical et dont l’objectif est de permettre aux Maliens de se soigner au Mali et du Malien Mamadou Kouma. EMAK représente également au Mali de grands groupes comme SIEMENS, OLYMPUS, DRÄGER et SPENGIER. Mais aussi Accu sol GmbH, Africa Green Tec AG dans l’énergie solaire déjà implantée au Mali, Buursie international/Biotropic, Celler Brunnen bau GmbH, EMAK SARL, Mobisol GmbH, Prolignis Energie Consulting GmbH, QG Konstruktion GmbH, RielaKarl-HeinzKnoope.k, Siemens AG, Siemens Healthcare SA/NA, Tamat e. V, Tihourawen, Turkish Airlines, Universität Bayreuth/ Tamate. V, ZST Security Service Consulting and Technology GmbH.
L’objectif de cette table ronde est de rehausser le niveau de l’investissement allemand au Mali afin de créer de valeur ajoutée et des opportunités d’emplois pour les jeunes.
Le Chef de l’Etat IBK a rassuré les investisseurs allemands de la volonté politique de l’Etat malien à mettre tout en œuvre pour sécuriser les investissements ; car, «de la matière», il y en a.
Tous les investisseurs présents dans la salle, mais qui ne sont pas représentés au Mali, ont manifesté en face d’IBK leur intérêt à venir investir au Mali. Ils se disent prêts à soutenir l’économie malienne et développer le secteur privé malien.

La Fondation Friedrich Ebert rassure
Reçue en audience par le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, sur le processus de paix en cours au Mali, la Décentralisation et également de la Coopération entre le Mali et la Fondation, une Délégation de la Fondation Frederiech Ebert conduite par son Secrétaire Général Roland Schmidt a déclaré : «C’était un grand honneur pour nous d’être reçus par le Président de la République. Le Président de la République nous a remercié pour notre travail et nous nous réjouissons de continuer sur ce chemin. Nous sommes engagés au Mali dans le processus de la Démocratisation et nous travaillons également avec la société civile et les syndicats».

Konrad Adenauer Stiftung salué
Le Président Ibrahim Boubacar Kéïta a également échangé avec une Délégation de la Fondation Konrad Adenauer, conduite par son Secrétaire Général adjoint, Dr. Gerhard Wahlers. Au cours de l’audience, les échanges ont porté sur des activités de la Fondation de Konrad Adenauer, les relations de coopération entre les deux pays et la sécurité.
«Le Président de la République a apprécié nos activités dans le cadre du Développement du Mali et des questions de sécurité. Nous avons des activités avec le Parlement malien. Il y a seulement deux mois nous avons organisé une grande conférence avec les Parlementaires du Mali, du G-5 Sahel et du Parlement Européen», a évoqué Dr Walhers.

La Fondation Friedrich Naumman aux côtés du Mali
Par ailleurs, le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, a échangé avec les Représentants de la Fondation Friedrich Naumann sur le renforcement des Institutions, le processus de préparation du référendum et des programmes de la Fondation au Mali.
Selon Inge Herbert, Directeur de Sub-SaharanAfrica and Latin America Division de Friedrich NaumannStiftung, la Fondation va «soutenir et accompagner le Mali dans la préparation de sa une nouvelle constitution. Ainsi, a-t-il soutenu: «Cet aspect est important pour nous. Nous sommes actifs au Mali depuis 2011, avec IBK nous avons renforcé notre travail au Mali. Notre priorité porte sur les questions de droits de l’homme et tout ce qui touche le renforcement des institutions. En 2020, il sera organisé la 6e session du Droit international pénal et des Droits de l’Homme. Les institutions et les corps habillés maliens, les Représentants de la Cour constitutionnelle du Mali vont participer à cette grande rencontre. Nous allons participer dans le processus de la stabilisation du Mali ».

Le Mali revient de cette visite la cagnotte pleine. Ce qui traduit aussi la vision du Chef de l’Etat qui a fait de sa Diplomatie le tremplin du Développement.

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here