Amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux: le Dr Abdoulaye Amadou SY aux commandes

À l’issu de la 17e Assemblée générale statutaire de l’Amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux du Mali tenu, le samedi dernier, au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, un bureau de 16 membres présidé par le Dr Abdoulaye Amadou SY a été mis en place. Ce nouveau bureau a pour mission principale de poursuivre les réformes de l’amicale.

À la faveur de cette Assemblée générale, le bureau sortant de l’Amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux du Mali a présenté son rapport après 7 ans d’activités. L’ancien bureau qui était présidé par Mohamed Mahmoud El Oumrany, de 2012-2019, a exercé son mandat dans des circonstances particulièrement difficiles.

Selon le président sortant, cette situation a constitué une entrave au bon fonctionnement des activités. « En mars 2012, quelques mois seulement après la mise en place de notre bureau, le Mali tout entier a été confronté à une crise multidimensionnelle suite à la rébellion des groupes indépendantistes du Nord dont le (MNLA) suivi d’un coup d’État, de l’invention des djihadistes et des terroristes. Ces évènements ont malheureusement entrainé l’insécurité et porté un coup d’arrêt à toutes les activités nationales. Les activités de l’Amicale ont ressenti les mêmes entraves. En plus de ces causes exogènes, il faut noter les différentes disparitions des membres importants qui ont endeuillé l’Amicale », a déploré l’ancien président de l’Amicale, Mohamed Mahmoud El Oumrany.

Il a noté que malgré ces contraintes, son bureau a mené ses activités avec sérénité pour atteindre les objectifs que l’Amicale s’était fixés. « Le bureau a écouté presque tous les acteurs. Au titre des réunions et forums, le bureau de l’Amicale a participé aux réunions et forums, notamment les assises nationales sur le Nord, la conférence du Collectif des ressortissants du Nord (COREN) sur les négociations d’Alger, la table ronde sur la restitution des résultats de l’Accord d’Alger et aussi la conférence d’Entente nationale de mars 2017… », a rappelé l’ancien président.

Il a témoigné la bonne collaboration qui existe entre les bureaux de l’Amicale et le département de tutelle.

À son tour, le secrétaire général du ministère, représentant le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mahamane MAIGA, a affirmé que les différentes rencontres avec les membres de l’Amicale constituent des moments de retrouvailles et de souvenirs.

« J’apprécie à sa juste valeur, les relations entre le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale et votre Amicale. Cela vous permet de jouer un rôle important dans le cadre de la formation du personnel et du dialogue social. Malgré le départ à la retraite, vous continuez à apporter une contribution appréciable à la bonne marche de la diplomatie. Nous vous en sommes reconnaissants et nous vous remercions pour tous vos efforts fournis », a déclaré le secrétaire général, Mahamane MAIGA.

Aux termes des travaux, la 17e Assemblée générale statutaire de l’Amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux du Mali a été sanctionnée par la mise en place d’un bureau de 16 membres présidé par le Dr Abdoulaye Amadou SY. Le nouveau président aura pour mission de poursuivre les réformes de l’Amicale en apportant son expertise dans le domaine de la diplomatie.

PAR MODIBO KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here