Pèlerinage 2019 : Les inscriptions sont ouvertes

Cette année, les inscriptions du Hadj ont commencé tôt. Cette précaution permet aux organisateurs de résoudre dans les délais d’éventuelles difficultés qui surgiraient lors des inscriptions

Les officiels visitant les stands mis à la disposition des organisateurs
La campagne pour le pèlerinage 2019 a été lancée hier à la «Maison du Hadj», sise au Centre islamique d’Hamdallaye. La cérémonie était présidée par le secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte, Ahmed Mohamed Yahya. Le directeur général de la Maison du Hadj, Dr Hamza Moustapha Maiga et le vice-consul d’Arabie Saoudite au Mali, Salman Alwadaane, figuraient au nombre des invités de marque.
Les officiels ont visité les différents stands mis à la disposition de la filière gouvernementale et de la filière privée. Le circuit est fluide. Pas de stress pour l’obtention du passeport, du visa, de la photo d’identité, du carnet de vaccination, de l’accès à la salle de visite médicale et aux guichets des banques. Toutes les dispositions ont été prises pour que l’enregistrement, l’enrôlement et l’organisation du séjour à la Mecque se passent dans les meilleures conditions.
Le coût du Hadj 2019 pour la filière gouvernementale est de 2 363 615 Fcfa. C’est le même tarif que l’année dernière. Le gouvernement a fourni d’énormes efforts pour maîtriser le coût malgré les charges et les taxes afférentes. Le but est que les voyageurs soient dans de bonnes conditions de transport, d’hébergement, de restauration et d’encadrement.
Le directeur général de la Maison du Hadj, Dr Hamza Moustapha Maiga, a affirmé que des engagements sont pris pour assurer la formation des pèlerins au niveau de leurs régions d’origine. Ils seront, en effet, mieux préparés pour effectuer le Hadj. Les futurs pèlerins sont invités à venir s’inscrire à temps.
Il faut préciser que le quota des pèlerins pour la filière gouvernementale est fixé à 2000 et à 11323 pour la filière privée. Selon Moustapha Sosso de l’Association malienne des agences de voyages pour le pèlerinage et l’Umrah (AMAVPVA), la campagne du Hadj 2019 commence très tôt. «Le Mali ne sera plus en retard sur les autres pays», a-t-il assuré. Le ministère des Affaires religieuses et du Culte a conscience de l’importance de sa mission. C’est pourquoi il a convié ses partenaires évoluant dans le transport des pèlerins pour convenir ensemble de lancer la campagne du Hadj 2019 dès le 11 février. «Vous voyez, ils sont tous présents à l’appel. Les échanges se déroulent dans la convivialité», a commenté M. Sosso.
Le président de l’Association des agences libres du Mali (AVLM), Modibo Traoré, a salué tous les acteurs chargés de la bonne organisation du pèlerinage de cette année. « Cette journée de pèlerinage est très importante. Elle donne une visibilité aux agences de voyages autorisées à prendre part à l’organisation du Hadj confiée à huit associations d’agences de voyages », a-t-il dit. Il existe présentement dans le pays 320 agences de voyage pour l’organisation du Hadj.
Siné S. TRAORé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here