Rencontre FARE/RPM : Les réformes institutionnelles au centre de la rencontre

Les responsables du parti des Forces Alternatives pour le Renouveau (Fare An Ka Wuli) a reçu, le vendredi 8 février 2019, à son siège, à DravelaBolibana, une forte délégation du parti Rassemblement pour le Mali (rpm) conduit par le Président du parti Bocary Tréta. L’objectif de cette rencontre demandée était d’échanger sur la vie de la nation, notamment sur les grandes réformes institutionnelles en cours.

A l’issue de cette rencontre, le Président du RPM, Bocary Tréta, ont remercié les membres du parti Fare, particulièrement au Président Modibo Sidibé pour l’accueil. Ainsi, il a fait savoir que le parti RPM a saisi son homologue du parti Fare pour parler de la vie du pays et surtout des réformes institutionnelles plus précisément la révision constitutionnelle. A l’en croire, ils ont fait un large tour d’horizon au cours de cette rencontre. D’abord sur les relations entre les deux partis, d’où le constat qu’ils ont eu très peu de relation. Ensuite, l’analyse de chacun sur la vie nationale du pays, d’un certain nombre de dossiers brulants, notamment la procédure de la révision constitutionnelle en cours, le cadre de concertation, la question sécuritaire. Et de la nécessité de mettre en ensemble tous les Maliens, de rassembler toutes les forces politiques pour le portage politique des réformes institutionnelles en vue de construire ensemble l’avenir du pays. Selon lui, cette rencontre a été très productive, qu’elle a noté de très bonne volonté, de grande disponibilité et qu’elle a aussi enregistré de divergences majeures, mais qu’avec la volonté manifeste exprimée de part et d’autre, qu’ils ont convenu de se rencontrer pour une deuxième fois, au cours de laquelle ils approfondiront leurs points de vue sur les questions qui les séparent. « Je suis convaincu pour ce que j’ai entendu, il y’a plus de questions qui nous unissent que de questions qui nous séparent. Mais quelques fois comme on le dit, la forme est aussi importante que le fond », a-t-il précisé. Le Président des Fare, Modibo Sidibé, à son tour, remercié son homologue du Parti pour le Rassemblement du Mali, pour avoir pris cette initiative de rencontrer un certain nombre de formations politiques afin qu’elles puissent parler sur les sujets brulants du pays, échanger sur ce que doit être le pays, la politique et le changement. En ce sens, il a affirmé qu’ils ont échangé, parler du Mali, les préoccupations du Mali et de voir comment le pays pourrait sortir de la situation grave dans laquelle il se trouve aujourd’hui. Parlant des divergences, le Président des Fare, dira que c’est vrai qu’ils ont des divergences sur les grandes réformes, la façon de les conduire, sur la question fondamentale de repositionner le peuple malien au cœur du dialogue national refondateur. Il dira que ces divergences sont normales entre des partis qui ont des positions différentes sur des questions. « Nous avons tous la volonté de travailler à ce que notre pays sorte de cette situation et nous sommes tout à fait disposer à poursuivre ce dialogue pour continuer à voir comment nous pouvons mieux comprendre les divergences et comment nous pouvons mieux faire en sorte que les convergences peuvent faire de notre pays, un pays redresser, qui engage une véritable stabilité.. », a-t-il souligné.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here