Commune IV du District de Bamako : Le premier ministre lance les travaux d’aménagement de la rue Ali Farka Touré

Le projet coûtera plus de 98 millions de Fcfa et permettra à 20 jeunes d’être formés aux techniques de pose de pavés et de dalles.


Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a procédé hier à l’implantation du panneau et à la pose du premier pavé de la rue Ali Farka Touré de Lafiabougou en Commune IV du District de Bamako. La cérémonie a enregistré la présence de nombreux membres du gouvernement, des autorités politiques administratives et coutumières de la Commune bénéficiaire.

Le projet de pavage et de dallage de la rue Ali Farka Touré est le fruit d’un partenariat entre la mairie de la Commune IV et le ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, à travers l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes dans le cadre de la composante renforcement de l’employabilité des jeunes.

Le projet a vu le jour suite à une demande des populations et des élus locaux. Il sera réalisé en chantier école de formation suivant la méthode Haute intensité de main d’œuvre (HIMO).

Pour le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, l’expérience récente a démontré que la méthode HIMO est la meilleure compte tenu des conditions des pays en voie de développement et donne des résultats fort encourageants dans le domaine de la formation qualifiante et de la création d’emplois.

Amadou Koïta s’est dit heureux de constater que des projets similaires et des formations techniques ont été déjà réalisées par l’APEJ dans de nombreuses régions et se poursuivront. Ces projets ont ainsi contribué à la formation/insertion de 2840 jeunes qui ont notamment concerné l’aménagement urbain, l’aménagement de périmètres hydro-agricoles, le désenclavement et la reforestation.
Le projet de pavage et de dallage de la rue Ali Farka Touré coûtera 98,202 millions de Fcfa. Conformément aux principes directeurs d’exécution des projets HIMO, la mairie de la Commune IV a apporté une contribution de 5% du montant du projet.

Ce chantier-école consistera en la réalisation de travaux d’aménagement et d’assainissement sur une plateforme de 7 mètres de largeur et 400 mètres de longueur. En plus, 20 jeunes seront formés aux techniques de pose de pavés et de dalles, le tout avec des équipements et outils produits par des artisans locaux pour une durée de 2.050 journées de travail.

En outre, le projet permettra d’améliorer la praticabilité de la rue avec le dallage des accotements ainsi que la réhabilitation des caniveaux pour le drainage des eaux usées et de pluie. A travers ce projet, l’intérêt du ministère en charge de l’Emploi est multiple. Il s’agit d’abord de former des jeunes sur les techniques de taille et de pose de pavés et de roches, de renforcer les compétences locales dans le domaine de l’entretien de telles infrastructures et de créer des emplois à travers la promotion de l’approche HIMO. Le développement du secteur du pavage des voies urbaines permet d’améliorer l’assainissement et le cadre de vie des populations, d’améliorer la sécurité des usagers et des riverains de la voie, de lutter contre la pauvreté à travers la distribution de revenus à la main d’œuvre locale.

Pour le maire de la Commune IV, Adama Bérété, la population riveraine est certes la première bénéficiaire de ce projet, mais c’est toute sa circonscription qui appréciera les bienfaits d’un tel ouvrage.

A l’issue de la cérémonie, le Premier ministre a souligné devant la presse l’engagement constant du gouvernement dans l’assainissement du cadre de vie de nos populations à travers ce genre de chantier qui procure également de l’emploi aux jeunes, tout en leur donnant l’occasion de se former et d’être qualifiés pour d’autres chantiers.

Comme il l’avait déclaré lors de la cérémonie des 100 jours du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, le chef du gouvernement a rappelé que toutes les Communes de Bamako bénéficieront de ce genre de projet. Car il faut embellir nos villes et même celles de l’intérieur, a-t-il précisé. Soumeylou Boubèye Maïga a aussi dit avoir entendu les sollicitations des chefs de quartier de la Commune IV. Ces derniers, par la voix de Aboubacar Tabouré, souhaitent l’assainissement d’un certain nombre de rues et la construction d’une route reliant directement Lafiabougou à Lassa. Le chef du gouvernement a promis que les études pour ces différentes rues seront bientôt lancées afin de procéder à leur aménagement.

Youssouf DOUMBIA


Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here