Hadj 2019 : Le billet maintenu à 2,3 millions de FCFA

16

Le Directeur général de la Maison du Hadj, le Dr Hamza MAIGA, a animé un point de presse, ce lundi 04 février 2019, au Centre islamique de Hamdallaye, pour annoncer l’ouverture de la campagne du Hadj 2019. Le Conseil des Ministres a pris acte, le mercredi 30 janvier dernier, d’une Communication présentée par le ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass DIALLO, relative au lancement officiel de l’ouverture de la campagne au titre du Hadj 2019, a révélé le Directeur général de la Maison du Hadj. C’est avec satisfaction qu’il dit avoir noté « la reconduction du quota de pèlerins de 2018, soit 2 000 pèlerins pour la filière gouvernementale et 11 323 pèlerins pour la filière privée, et la reconduction du coût du pèlerinage 2018, soit 2 363 615 FCFA pour la filière gouvernementale, sans pécules moutons, ni passeport ». La reconduction du même quota à notre pays, à savoir 13 323 pèlerins, traduit la confiance placée et renouvelée au Mali par les plus hautes autorités d’Arabie Saoudite, notamment le ministère en charge du Hadj et celui de la Santé, s’est réjoui le Directeur de la Maison du Hadj. Le maintien du coût au même niveau que celui de 2018, pour ce qui concerne la filière publique, témoigne également des efforts consentis par le Gouvernement malien, malgré des coûts supplémentaires enregistrés cette année en Arabie Saoudite, a salué le Dr MAIGA. « Le renouvellement du parc auto a poussé les autorités saoudiennes à augmenter le coût du transport terrestre ou chèque pèlerin de l’ordre de 60 000 FCFA », a-t-il indiqué à titre d’illustration. « En dépit de toutes ces contraintes, nous avons pu mener à bon port la campagne 2018 grâce à la synergie d’actions de tous les acteurs, maliens et saoudiens », a complimenté le Directeur général, après s’être réjoui des distinctions remises par la partie saoudienne au Bureau malien du Hadj, pour« les conditions optimales de séjour de nos pèlerins, singulièrement à Médine, et la prise en charge médicale de tous les pèlerins à hauteur de souhait ».

« Nous osons espérer que la campagne 2019 sera couronnée des mêmes succès, à la satisfaction de tous », a-t-il exhorté, avant d’annoncer, pour le 11 février 2019, le lancement officiel de la campagne du Pèlerinage 2019, sous l’égide du ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass DIALLO. A signaler que la campagne 2019 est ouverte plus tôt par rapport à 2018, soit un gain temporel de 40 jours, couvrant une période de 90 jours.

Source : CCOM/MARC

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here