Rencontre hier entre l’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM) et le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) : «Nous avons un souci commun de faire en sorte que le Mali se retrouve, que nous sortions de la crise que nous connaissons »

Hier, mardi 12 février 2019, l’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM), le regroupement de la majorité présidentielle dirigé par Dr Bocary Tréta du RPM a rencontré le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), le principal regroupement de l’opposition politique piloté par le chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaïla Cissé de l’URD. A la demande de l’EPM, ladite rencontre s’est tenue aux environs de 17 heures au Quartier Général (QG) du FSD sis à Hamdallaye ACI 2000 Bamako. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de la rencontre dont l’analyse de la situation politique au Mali ; les réformes électorales ; les réformes politiques et institutionnelles et la situation sécuritaire du pays. A l’issue de la rencontre, le président du FSD a dit ceci : « Nous avons un souci commun, c’est de faire en sorte que le Mali se retrouve, que les Maliens se retrouvent, que nous sortions de la crise que nous connaissons depuis quelque temps ».

Plusieurs leaders des deux organisations ont pris part à la rencontre qui a débuté aux environs de 17 heures. La délégation du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) était conduite par son président, l’honorable Soumaïla Cissé de l’URD, chef de file de l’opposition malienne, en présence du président du Parena, Tiébilé Dramé, de Choguel Kokala Maïga du Mpr, l’ambassadeur Cheick Sidi Diarra, Mme Diakité Kadidia Fofana, chargée de la communication du FSD, Nouhoum Sarr, Nouhoum Togo, Mme Coulibaly Kadiatou Samaké et bien d’autres personnalités membres de l’opposition malienne. Celle de l’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM) était conduite par son président, Dr Bocary Tréta du RPM, en présence du Pr Tiémoko Sangaré de l’Adema Pasj, de Younouss Hamey Dicko du RDS, de Timoré Tioulenta, de Jeamille Bittar, de Mamadou Sangaré dit Blaise, de Ismaël Sacko, de Kanté Djénéba N’Diaye dite « Djébou » ; de Niankoro Yeah Samaké, de Modibo Soumaré, de Oumar Ibrahim Touré, de Boubacar Bah, Hady Niangadou, Mahamane Baby, tous de la majorité présidentielle.

Dans ses mots de bienvenue, le président du FSD, l’honorable Soumaïla Cissé a félicité l’EPM pour avoir pris l’initiative de cette rencontre qui a pris fin tard dans la nuit aux environs de 22 heures. « Le mérite de cette rencontre, c’est Dr Tréta par sa pugnacité. Nous sommes tous très soucieux de la situation de notre pays », a-t-il dit. Après les mots de bienvenue, les deux organisations ont fait plus de 4 heures de temps en train de débattre. A l’issue donc de ces débats, les deux présidents ont donné leurs impressions à la presse.  « Nous avons discuté près de 4 heures d’horloge et nous avons discuté de toute la situation du Mali, que ce soit sur le plan politique, que ce soit sur le plan sécuritaire, que ce soit même sur le plan de la constitution. Nous avons eu une discussion très large et franche. Nous avons un souci commun, c’est de faire en sorte que le Mali se retrouve, que les Maliens se retrouvent, que nous sortions de la crise que nous connaissons depuis quelque temps. Nous avons le devoir et la responsabilité de faire en sorte que ce pays retrouve la paix et la concorde, nous sommes tous engagés à cela et nous donnerons chacun de nous le meilleur pour ce faire. Ceci ne veut pas dire qu’on est d’accord sur tout. Mais c’est un début promoteur. Il faut que les acteurs politiques se parlent », a souligné le président du FSD, l’honorable Soumaïla Cissé. Avant d’ajouter que c’est peut être la première fois depuis l’ère démocratique qu’il y ait une réunion aussi importante, de prise de conscience des difficultés et d’un engagement commun pour sortir de la crise. A ses dires, les deux organisations vont se retrouver très prochainement. Enfin, il dira que l’engagement du FSD est réel pour faire sortir le pays des difficultés. Pour sa part, le président de l’EPM, Dr Bocary Tréta a remercié le FSD pour l’accueil chaleureux. Avant d’ajouter que les débats ont été âpres mais francs. « Cette rencontre nous a permis de nous connaitre mieux, de connaitre mieux les positions respectives, de connaitre mieux les arguments soutenus par les uns et les autres et de noter notre volonté commune à converger et à chercher à regarder dans la même direction », a-t-il dit. A l’en croire, toutes les questions d’intérêt national ont été abordées. Enfin, il a promis de travailler à transcender toutes les divergences.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here